Kyle Busch maître absolu de Bristol en XFINITY

Comme mercredi soir en NASCAR Camping World Truck Series le leader sous le drapeau vert du green-white-checkered n’a pas réussi à s’imposer, après Matt Crafton en Truck, c’est Chris Buescher qui a été puni ce vendredi soir sur le Bristol Motor Speedway, tombant en panne d’essence dans le virage n°2 de l’avant-dernier tour de la course.

Les Food City 300 ont été allongés de deux tours pour se terminer sous drapeau vert, deux tours de trop pour le leader du classement général, Chris Buescher qui est passé de la première à la onzième place sous le drapeau à damier suite à sa panne d’essence. Fort heureusement le pilote de la Roush Fenway Racing sauve sa place de leader au classement général. Le malheur des uns faisant toujours le bonheur des autres, c’est Kyle Busch qui a hérité des commandes pour s’imposer une huitième fois en NASCAR XFINITY Series sur cet ovale de 0,533 mile.

“C’est ma maison, c’est l’endroit où je suis censé être [la Victory Lane]. Je pensais y être mercredi soir et nous aurions ainsi pu continuer le sweep avec la course de samedi, mais ce ne fut qu’une deuxième place.”
— Kyle Busch



Battu par Ryan Blaney en Truck, Kyle Busch a pris sa revanche en XFINITY avec une troisième victoire cette saison, pour un total de 73 en carrière, un record qu’il n’a de cesse d’améliorer.

Kyle Larson a coupé la ligne d’arrivée en deuxième position accusant un retard de 426 millièmes de seconde sur la ligne d’arrivée suivi de l’auteur de la pole position, Denny Hamlin, Ty Dillon et Daniel Suárez pour le top-5. Ce dernier empoche le bonus de 100 000 dollars en terminant meilleur pilote parmi ceux qui étaient éligibles au Dash 4 Cash. Brian Scott, Chase Elliott, Kevin Harvick, Regan Smith et Brendan Gaughan complètent le top-10 de la course.

C’est un coup stratégique qui a permis à Chris Buescher de s’emparer des commandes de la course lors de la quatrième neutralisation causée par un tête-à-queue de Cale Conley dans le virage n°4. Le pilote de la Ford Mustang n°60 est resté en piste alors que la majorité des pilotes présents dans le tour du leader s’est arrêtée. Malgré des pneumatiques plus usés que ses rivaux, le leader du classement général a pu conserver les commandes lors des différentes relances, alors qu’il parvenait à économiser du carburant lors des neutralisations, mais pas assez.

Le dernier drapeau jaune est intervenu à cinq tours du but, ce qui a offert à Kyle Busch la chance dont il avait besoin pour aller chercher une nouvelle victoire dans la deuxième division de la NASCAR.

Chris Buescher conserve les commandes du championnat, mais voit son avance se réduire, puisque Ty Dillon revient à dix-neuf points alors que Chase Elliott, troisième, est à vingt-trois longueurs, alors qu’il reste onze courses à disputer pour sacrer le champion 2015.

accumsan id sit nunc risus eget