Justin Wilson dans le coma

Les dernières nouvelles de l’état de santé de Justin Wilson n’incitent pas à l’optimisme. Transporté en hélicoptère dans un hôpital de la Pennsylvanie, le Britannique se trouve dans le coma et dans une condition critique.

Immédiatement après son accident Justin Wilson a été pris en charge par l’équipe médicale avant d’être héliporté au Lehigh Valley Health Network Cedar Crest Hospital d’Allentown en Pennsylvanie, un hôpital situé à une quarantaine de miles au sud du Pocono Raceway. Le pilote de la Andretti Autosport n’a pas encore été opéré et n’a subi que des évaluations.



Pour rappel un débris de la monoplace de Sage Karam est venu heurter le casque de Justin Wilson à la sortie du virage n°1 du Pocono Raceway. La monoplace n°25 de la Andretti Autosport a alors obliqué sur la gauche avant de venir se fracasser dans le muret intérieur. Les premières images montrées à l’issue de l’accident n’incitaient pas à la confiance puisque le Britannique apparaissait avec la tête tordue et semblait être inconscient.

À l’issue de la course, tous les pilotes se sont enquis de l’état de santé de Justin Wilson, tous ayant compris la gravité de la situation en passant pendant plusieurs tours à vitesse réduite derrière la voiture de sécurité sur le lieu de l’accident. Avec deux ambulances et un hélicoptère en passe de décoller les pilotes se doutait que quelque chose de grave se déroulait sous leurs yeux.

“Le pilote des Verizon IndyCar Series Justin Wilson a subi une blessure grave à la tête aujourd’hui pendant l’épreuve sur le Pocono Raceway. Wilson est actuellement dans le coma et dans un état critique tout en subissant des évaluations plus poussées au Lehigh Valley Health Network Cedar Crest Hospital d’Allentown en Pennsylvanie.
L’INDYCAR envoie ses pensées et ses prières à Justin, sa famille et la Andretti Autosport pendant cette période difficile.
Des informations supplémentaires sur l’état de santé de Wilson seront indiquées lorsqu’elles seront disponibles.”
— Communiqué de l’IndyCar

eleifend diam neque. at nec sem, Curabitur