Jeff Gordon le nouvel Iron Man de la NASCAR

À l’issue de la première course des playoffs, Jeff Gordon pourra le dire, il sera un Iron Man puisqu’il aura à son actif 788 départs, autant que Ricky Rudd qui détient toujours le record. Un record que Jeff Gordon devrait détenir seul dès la semaine prochaine sur le New Hampshire Motor Speedway.

Avec le début des playoffs, Jeff Gordon tentera de décrocher un cinquième et dernier titre de champion en NASCAR Sprint Cup Series, mais la tâche va s’annoncer ardue pour le pilote de la Hendrick Motorsports puisqu’il débute les playoffs en treizième position sans la moindre victoire et avec seulement trois top-5 et treize top-10.



En quatorze départs sur le Chicagoland Speedway Jeff Gordon ne compte qu’une seule victoire, en 2006, sept top-5 et neuf top-10. Il avait pris la deuxième place de cette course derrière Brad Keselowski la saison dernière.

Jeff Gordon dispute cette année sa vingt-troisième saison à temps complet dans la première division de la NASCAR où il compte 92 victoires ce qui le classe troisième dans l’histoire de la NASCAR derrière Richard Petty (200) et David Pearson (105).

Praesent id, id mattis libero elit. commodo