Denny Hamlin débute le Chase par une victoire

Denny Hamlin commence le Chase de la meilleure des façons en s’imposant sur le Chicagoland Speedway à l’occasion des myAFibRisk.com 400. Le pilote de la Joe Gibbs Racing continue ainsi la très bonne série de son écurie et s’impose pour la première fois de sa carrière sur l’ovale d’un mile et demi de l’Illinois au terme d’une fin de course indécise suite à un drapeau jaune intervenu dans les dix derniers tours de la course.

Lorsque le drapeau jaune est brandi par les officiels à dix tours de la fin pour un débris dans le virage n°1, Kurt Busch est en tête de la course avec plus de deux secondes d’avance sur Jeff Gordon. Tous deux choisissent de rester en piste, tout comme Denny Hamlin qui écoute les conseils de son chef d’équipe. Tous les autres leaders choisissent de repasser par la voie des stands pour chausser deux pneumatiques neufs, Martin Truex Jr., ou quatre pour tous le reste des prétendants.

“Je me suis dit que j’avais 50 % de chance. Notre voiture était si rapide aujourd’hui. Nous avons besoin de constance et d’efficacité pendant ce Chase et c’est ce que nous avons eu lors de cette course. C’est une très bonne façon de débuter le Chase. L’équipe a fait de l’excellent travail aujourd’hui et c’est l’essentiel. Cette victoire nous enlève de la pression pour les deux prochaines courses de ce tour.”
— Denny Hamlin



Sous le drapeau à damier, Denny Hamlin devance son coéquipier Carl Edwards, alors que Kurt Busch, Ryan Newman et Matt Kenseth complètent le top-5. Joey Logano, Kyle Larson, Brad Keselowski, Kyle Busch et Aric Almirola complètent le top-10 de cette course. Grâce à cette victoire, Denny Hamlin est assuré de participer au deuxième tour des playoffs et ce quels que soient ses résultats lors des deux prochaines courses à Loudon puis à Dover.

Sur une piste abrasive où avoir des pneumatiques neufs et le plein de carburant semblait être la stratégie payante, Denny Hamlin a démontré le contraire en restant en piste, avant de faire une excellente relance de la troisième place pour prendre la tête de la course et bénéficier de l’air propre dans les trois derniers tours de la course.

Cette première course des playoffs a été des plus agitées pour certains des prétendants au titre, à commencer par Kevin Harvick. Le champion en titre de la discipline est parti à la faute suite à un contact avec Jimmie Johnson lors d’une relance. Résultat le pilote de la Stewart-Haas Racing a dû passer par les garages pendant plus de cinquante tours afin de réparer et se classant quarante-deuxième. À l’issue de la course le champion en titre est allé confronter son rival de la Hendrick Motorsports, mais les deux hommes ont été rapidement séparés avant que la situation ne s’envenime.

La Joe Gibbs Racing, n’a pas été épargnée lors de cette course, puisque Denny Hamlin est parti à la faute dans les premiers tours avec AJ Allmendinger, ce qui a occasionné la première sortie de la voiture de sécurité et un tour de retard pour le pilote de la Toyota n°11, alors que Carl Edwards a perdu un tour suite à une pénalité dans les stands pour excès de vitesse lors d’un ravitaillement sous drapeau vert. Tant Denny Hamlin que Carl Edwards ont pu revenir dans le tour du leader pour finalement terminer aux deux premières places.

Praesent Lorem mi, Nullam tempus consectetur porta. venenatis, Phasellus libero. in