Les zones de restart agrandies

De 70 à 140 pieds, telle est la décision prise par les officiels de la NASCAR pour tenter de remédier au problème des relances. Cette mesure était demandée par différents pilotes ces dernières semaines, à commencer par Jeff Gordon qui n’a pas été pénalisé par les officiels sur le Chicagoland Speedway il y a deux semaines pour une relance jugée proche d’être illégale, alors que Brad Keselowski, pour une manœuvre quasi-similaire la semaine suivante a écopé d’un passage par la voie des stands.

Le règlement indique que le leader doit relancer la course dans la zone de relance, une zone qui est délimitée par des traits sur la partie intérieure de la piste, mais aussi sur le mur extérieur. Le règlement interdit également à tout autre pilote d’accélérer avant la relance.



La longueur de la zone de relance est différente d’un circuit à l’autre et vaut le double de la vitesse limite dans la voie des stands. À Dover, la vitesse dans les stands est limité à 35 mph, ce qui fait que la longueur de la zone de relance est de 70 pieds (21,3 mètres), avec cette nouvelle règle mise en place par la NASCAR la longueur de la zone de relance est désormais quatre fois plus grande.

La NASCAR devrait utiliser des zones de relances plus grandes pour les huit dernières courses de la saison avant d’effectuer une possible modification de son règlement en vue de la saison 2016.

luctus ipsum ipsum felis in Aenean