Victoire d’une Porsche GTLM à Petit Le Mans!

Madame météo aura donc décidé du sort de la 18ème édition du Petit Le Mans disputée sur le circuit de Road Atlanta. Sous des conditions exécrables, la Porsche n°911 de Patrick Pilet, Nick Tandy et Richard Lietz a réussi a sortir vainqueur d’une course chamboulée par le déluge. En effet après plusieurs sorties de pistes dû aux conditions, un drapeau rouge d’une heure et une pluie toujours aussi forte, les officiels ont choisi de sortir le drapeau à damier deux heures avant le terme des 10 heures de course.

Cette édition 2015 rentre donc dans l’histoire puisqu’une GTLM s’impose au général devant tous les prototypes présents. Patrick Pilet remporte par la même occasion le titre pilote. Pour couronner le tout, une deuxième GTLM s’installe sur la deuxième marche du podium, à savoir la BMW n°24 du trio Edwards/Luhr/Klingmann. Pour trouver trace d’un prototype il faut descendre en troisième position avec la Corvette DP n°5 du Action Express Racing. Tout comme Patrick Pilet, Barbosa/Fittipaldi s’adjugent le championnat et ré-édite leur performance de 2014.

Les grands perdants de cette loterie de huit heures sont Richard Westbrook et Michael Valiante. En effet, leur Corvette a subi deux sorties de piste au même endroit et a perdu beaucoup de temps en tentant de repartir sur une pelouse gorgée d’eau. Au classement final, la n°90 ne se classe que 5ème au classement prototype et 12ème au général. Insuffisant pour glaner le titre 2015.

Au classement de l’épreuve, on retrouve donc la Corvette n°5 devant la Riley-Ford n°01 du Chip Ganassi racing (4ème au général) et la deuxième Corvette du Action Express Racing (5ème au général). Classée septième du général, la quatrième Corvette DP, celle du Wayne Taylor racing se classe 4ème des prototypes devant donc la n°90 du VisitFlorida.com Racing.

Les deux Mazda, la Deltawing ainsi que la Ligier JSP2 n’ont terminé la course. Après de gros efforts pour remettre l’auto en piste après sont gros crash lors des essais libres, la n°60 du Michael Shank Racing a malheureusement subi une nouvelle sortie de piste qui a terminé sa course prématurément.

Les LMPC de leurs côtés ont énormément souffert des conditions. La première d’entre elles ne se classent que 14ème au général. Tom Kimber-Smith, Andrew Palmer et Mike Guash ont réussi à confirmer leur pole position de la vieille en imposant leur Oreca FLM n°52. Avec cette victoire le PR1/Mathiasen Motorsports s’offre un nouveau succès d’envergure après les 24H de Daytona et les 12H de Sebring. La n°8 du Starworks Motorsport se classe 2ème du jour devant la n°16 du BAR1 Motorsport.  Classés 4ème à l’abaissement du drapeau à damiers, Colin Braun et Jon Bennett au volant de la n°54 du CORE Autorsport s’offre le championnat 2015.

Les GTLM auront été les grandes animatrices des cette édition du Petit Le Mans. La Porsche n°911 de Pilet/Tandy/Lietz remporte ainsi une victoire historique devant la BMW n°24 deuxième au général et en GTLM. En troisième position on retrouve la Corvette n°3 de Gavin/Milner/Briscoe qui se classe 6ème au général. On retrouve ensuite la BMW n°25 devant la Ferrari n°62 et la deuxième Corvette.

La Porsche n°17 n’aura pas fait aussi bien que les deux années précédentes puisqu’elle termine 7ème de sa catégorie et 11ème au général. La deuxième Porsche officielle n’aura pas eu autant de réussite que la n°911 puisque après avoir subi la cassure d’une jante, l’allemande a reçu une pénalité de 60 secondes pour être entrée dans les stands alors que ceux-ci étaient fermés. Au final, Bamber/Bergmeister/Makowiecki se classent 13ème au général et dernier de la catégorie GTLM.

En GTD, c’est également une Porsche qui franchi la ligne d’arrivée en première position. La n°73 du Park Place Motorsport s’impose devant une autre allemande à savoir la n°44 du Magnus Racing. Troisième position pour la Viper n°93 de Carter/Goossens/Lawrence. Arrivée en tête du classement pilote Christina Nielsen n’a malheuresement pu concrétiser son leadership. Sa neuvième place finale est insuffisante face à la quatrième place de Bill Sweedler et Townsend Bell qui s’adjuge le titre GTD au volant de la Ferrari n°63 du Scuderia Corsa.

Résultats Petit Le Mans 2015

vulputate, leo. Phasellus nec felis risus