Joey Logano se qualifie pour l’Eliminator Round

Joey Logano n’avait mené que vingt tours sur l’ensemble de sa carrière à Charlotte en NASCAR Sprint Cup Series, il en a mené plus de 200 (227 – ndlr) ce dimanche pour aller chercher le drapeau à damier des Bank of America 500 et ainsi s’assurer une place dans l’Eliminator Round, le dernier tour des playoffs qui débutera à Martinsville au début du mois de novembre.

Le pilote de la Team Penske a parfaitement évité les embûches que représentait cette épreuve disputée sur le Charlotte Motor Speedway pour aller chercher sa quatrième victoire de la saison après les DAYTONA 500, Watkins Glen et Bristol. Sous le drapeau à damier le pilote de la Team Penske devance de près de deux secondes Kevin Harvick, qui n’a jamais été en mesure de contester la victoire à son rival.

En 2014, Joey Logano avait déjà débuté le deuxième tour des playoffs par une victoire, c’était sur le Kansas Speedway qui sera le théâtre de la prochaine épreuve. Cette victoire est un soulagement pour la Team Penske, qui va pouvoir penser à l’Eliminator Round qui regroupe les épreuves de Martinsville du Texas et de Phoenix, sans se préoccuper de Talladega qui clôturera le deuxième tour des playoffs dans deux semaines.



“Cela va rendre Talladega beaucoup plus facile. L’an dernier j’avais gagné le Kansas qui ouvrait ce round. Cela va permettre de dormir tranquillement ces deux prochaines semaines. Nous avions une super voiture et je suis fier de toute cette équipe.”
— Joey Logano

Martin Truex Jr. prend la troisième place de cette course devant Denny Hamlin et Kurt Busch pour le top-5. Le top-10 est complété par Carl Edwards, Austin Dillon, Jeff Gordon, Brad Keselowski et Aric Almirola, ce dernier confirmant une fois de plus son réveil trop tardif pour intégrer le Chase.

Plusieurs prétendants au titre ont connu une course difficile et se trouvent déjà dans l’obligation d’un résultat probant la semaine prochaine au Kansas sous peine de devoir tout miser sur le Talladega Superspeedway. Matt Kenseth, qui a tapé le mur à plusieurs reprises après un accrochage initial avec Ryan Newman se retrouver le moins bien loti avec une quarante-deuxième position à l’arrivée.

Dale Earnhardt Jr. a lui aussi tapé le mur à plusieurs reprises durant ce quatrième acte du Chase et termine vingt-huitième à quatre tours, un résultat qui le pousse à la onzième place du classement général. Kyle Busch, qui s’est accroché avec Kyle Larson à l’entrée des stands lorsque le pilote de la Joe Gibbs Racing a fait semblant de rentrer alors que son adversaire, qui était devant lui en piste, a fait semblant de rester sur la piste, termine finalement vingtième à un tour et perd des points précieux avant d’arriver au Kansas, une piste qu’il n’apprécie pas du tout et qui le lui rend bien.

Victime d’un problème mécanique la semaine dernière à Dover, Jimmie Johnson a enchaîné avec une nouvelle contre-performance en rencontrant un problème moteur qui le contraint à l’abandon et à une trente-neuvième place finale.

quis ut Lorem odio risus. et, venenatis,