Denny Hamlin : ‘Talladega ne doit pas être une course éliminatoire’

Arrivé en deuxième position du classement général sur le Talladega Superspeedway, Denny Hamlin s’est retrouvé éliminé de la course au titre à la suite d’une trente-septième place obtenue sur le plus grand ovale de la saison. Le pilote de la Joe Gibbs Racing regrette le placement de cette course en tant qu’épreuve finale du deuxième tour des playoffs, chose qui était déjà le cas l’an dernier et qui le sera encore en 2016.

“Nous avons fait 132 tours sous drapeau vert, car tout le monde est effrayé de rouler autour des pilotes avec un spoiler jaune. Ce n’est pas une course authentique sur superspeedway comme cela a été le cas dans le passé, car tout le monde a peur d’avoir un accident avec un chaser.”
— Denny Hamlin

L’an dernier la Joe Gibbs Racing avait déjà payé un lourd tribu lors de l’épreuve de Talladega, puisque Kyle Busch, lui aussi en deuxième position du classement général avant le départ de la course a été bouté hors de la course au titre à l’issue de l’épreuve remportée par Brad Keselowski.



Quelle solution donc pour Denny Hamlin ? Tout simplement changer Talladega de place dans le calendrier en l’inversant avec l’épreuve de Richmond, une piste sur laquelle le pilote de la Joe Gibbs Racing est bien plus à l’aise. La seconde course de Richmond étant la dernière de la saison régulière, le pilote de la Toyota Camry n°11 pense que certains pilotes prendraient plus de risque pour la qualification.

“C’est la dernière chance pour tout le monde de se qualifier. Cela rendrait la course passionnante.”
— Denny Hamlin

Le pilote de la Joe Gibbs Racing ajoute également que d’autres pauses dans le calendrier seraient un plus, mais avec l’accord signé entre la NASCAR et les 23 pistes inscrites au calendrier Sprint Cup pour 5 ans, c’est-à-dire jusqu’en 2020, cela semble bien peu probable dans les prochaines années.

consectetur consequat. luctus venenatis dapibus efficitur.