Jeff Gordon file en finale !

Que l’attente fut longue pour Jeff Gordon qui a décroché à Martinsville lors des Goody’s Headache Relief 500 sa première victoire de la saison, la première depuis 39 courses, mais surtout sa neuvième sur le Martinsville ce qui en fait le pilote en activité avec le plus de succès. La partie était loin d’être gagnée pour le pilote de la Hendrick Motorsports qui s’est imposé à la tombée de la nuit à l’issue d’une fin de course dantesque. Le quadruple champion de la NASCAR apporte à la Hendrick Motorsports sa première victoire depuis Daytona le 5 juillet dernier et le succès acquis par Dale Earnhardt Jr.

Du fait de cette victoire acquise sur le plus petit tracé de la saison, le quadruple champion est le premier pilote à composter son billet pour la grande finale et tentera donc de décrocher un cinquième sacre à l’occasion de sa toute dernière course en carrière, dans trois semaines sur l’Homestead-Miami Speedway.

“J’ai passé la journée à protéger mes pneumatiques à l’arrière. Quelle équipe. Je croyais que nous pouvions nous retrouver dans cette position, mais je ne peux y croire. Maintenant nous allons nous concentrer sur Homestead. Nous allons préparer la meilleure voiture pour Homestead. C’est ma dernière année et maintenant nous allons à Homestead. Cela veut dire beaucoup pour moi et cette équipe. Nous avons beaucoup travaillé. C’est une très belle sensation. Nous devons améliorer notre voiture pour Homestead, mais ne nous excluez pas de la victoire.”
— Jeff Gordon



Après avoir mené 35 tours, Jeff Gordon s’impose devant Jamie McMurray, Denny Hamlin, Dale Earnhardt Jr. et Kyle Busch pour le top-5. Suivent Martin Truex Jr., Ryan Newman, Kevin Harvick, Kasey Kahne et Tony Stewart dans les dix premiers.

Parti de la pole position, Joey Logano s’est rapidement affirmé comme l’un des hommes à battre dans cette course, au même titre que son coéquipier Brad Keselowski, mais dans le dernier quart de l’épreuve les deux pilotes de la Team Penske ont déchanté après avoir été impliqué dans des accidents. Le champion 2012 de la NASCAR Sprint Cup a passé de nombreuses minutes dans les garages suite à un accident avec Matt Kenseth et Kurt Busch , alors que Joey Logano a été sorti par Matt Kenseth quelques tours plus tard, une vengeance de la part du champion 2003.

Suite à l’accident entre Joey Logano et Matt Kenseth, la NASCAR a dans un premier temps sorti le drapeau rouge afin de nettoyer la piste et enlever les deux voitures, notamment celle de Joey Logano bloquée dans l’herbe, avant d’exclure Matt Kenseth pour le reste de la course. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a été convoqué par les officiels à l’issue de la course au même titre que son chef d’équipe et son propriétaire. La réunion terminée, le natif du Wisconsin s’est refusé à tout commentaire.

Devant les caméras et les micros de NBCSN, Joey Logano a qualifié la manœuvre de son adversaire d’un acte lâche avant quelques minutes plus tard d’indiquer sur les ondes de MRN qu’il n’en avait pas fini avec cette histoire. Le pilote de la Team Penske est classé 37ème juste devant son rival du jour.

Lorsque la course est repassée sous régime de neutralisation, Jeff Gordon qui venait d’hériter des commandes s’est arrêté tous les leaders à l’exception de Denny Hamlin et AJ Allmendinger qui sont repartis aux deux premières places. Lors de la relance c’est le Californien qui a pris l’avantage sur Denny Hamlin, mais une nouvelle neutralisaiton, cette fois causée par David Ragan est venue ralentir le peloton.

Jeff Gordon a pris l’avantage sur Denny Hamlin lors de la relance pour la deuxième place, avant d’aller chercher AJ Allmendinger à une vingtaine de tours de la fin. La dernière neutralisation de la course, causée par Sam Hornish Jr., a contraint les officiels à sortir le drapeau jaune pour la dix-huitième fois de la journée, mais cela n’a pas changé l’ordre dans les premières positions.

Au classement général, Jeff Gordon occupe les commandes pour la première fois de la saison et du fait de sa victoire n’a pas à se soucier de ses deux prochains résultats. Kyle Busch, Martin Truex Jr. et Kevin Harvick suivent et disposent respectivement de neuf, neuf et sept points d’avance sur le premier éliminé Carl Edwards. Brad Keselowski est à 24 unités de la dernière place qualificative, Kurt Busch à 26 et Joey Logano à 28. Les deux dernières courses de ce tour du Chase se dérouleront au Texas, puis à Phoenix.

porta. ipsum ut mi, tristique risus accumsan et,