La NASCAR réagit suite à l’accident entre Kenseth et Logano

Matt Kenseth, son chef d’équipe Jason Ratcliff et son propriétaire Joe Gibbs ont été convoqués au camion des officiels quelques minutes après l’arrivée de la course. Quelques instants plus tard, Steve O’Donnell, le vice-président de la NASCAR en charge de la compétition s’exprimait devant les médias présents sur le Martinsville Speedway pour exprimer la déception de la NASCAR suite à la manœuvre de Matt Kenseth.

Dans la dernière partie des Goody’s Headache Relief 500, Matt Kenseth alors a plusieurs tours se fait dépasser par le leader de la course Joey Logano avant de l’envoyer dans le mur extérieur. Si le pilote de la Joe Gibbs Racing prétexte une crevaison pour expliquer l’incident, Joey Logano n’est pas dupe et pense à une vengeance de son rival suite à la bataille qu’il y avait eu entre les deux hommes en fin de course au Kansas pour aller chercher la victoire.

“Je crois que dans le cas de Matt nous sommes déçus de ce qui est arrivé ce soir sur la piste. Nous avons eu une conversation avec Matt, son chef d’équipe et Joe Gibbs. Comme nous le faisons toujours, il y a beaucoup de choses à digérer après ce qui est arrivé ce soir. Nous aurons des discussions supplémentaires et nous en sortirons probablement avec quelque chose, s’il y a quelque chose à discuter, ce sera mardi.”
— Steve O’Donnell



La question est maintenant de savoir si oui ou non il y aura une pénalité, réponse mardi. Dans un cas similaire, en 2012, Jeff Gordon avait écopé de 100 000 dollars d’amende et 25 points de pénalité après avoir sorti Clint Bowyer et éliminé ce dernier de la course au titre.

“Nous regarderons ça. Nous allons en discuter. Il y aura certainement des choses que nous coudrons voir, comparer. Nous allons regarder les vidéos, écouter les conversations comme nous le faisons à chaque fois pour tous les incidents. Nous ne faisons jamais d’annonce le dimanche soir. C’est quelque chose que nous voulons revoir et oui il y a différentes options sur la table.”
— Steve O’Donnell

Si Steve O’Donnell a mis en avant le comportement des pilotes pour expliquer l’incident, il n’a pas remis en cause de le format des playoffs. Depuis deux ans le Chase est composé de trois tours de trois courses chacun et d’une grande finale. À l’issue de chaque tours les quatre pilotes les moins bien classés sans victoire dans ce tour sont éliminés. Comme l’an dernier, Martinsville est le coup d’envoi du troisième et dernier des playoffs.

“Je crois que le format du Chase produit de grandes course sur la piste. Vous avez vu six des huit pilotes en lice pour le titre mener aujourd’hui. Nous continuons de penser que le Chase promeut la grande compétition sur la piste. Je pense que les fans l’ont vu aujourd’hui.”
— Steve O’Donnell

id leo risus sed ut velit, Curabitur Lorem id