La pénalité de Matt Kenseth maintenue, la Gibbs tente l’ultime appel

L’appel de Matt Kenseth n’a pas eu le résultat escompté par le pilote de la Joe Gibbs Racing puisque sa suspension de deux courses est maintenue et ce après plus de trois heures de discussions au R&D de la NASCAR. Suite au verdict prononcé, l’écurie a choisi l’ultime appel qui débutera à 13 h 00 heure locale, 19 h 00 en France ce jour et sera jugé par Bryan Moss.

Ce dernier appel pourra soit maintenir la pénalité, la réduire ou encore l’augmenter. En tout état de cause, lorsque le verdict sera rendu, en fin de journée, Matt Kenseth et son équipe n’auront plus le moindre recours possible et devront se plier à la décision.

Suite à l’exclusion de Matt Kenseth de l’épreuve de Martinsville par les officiels après avoir sorti le leader de la course, Joey Logano, le pilote de la Joe Gibbs Racing a été convoqué par les officiels avec son chef d’équipe et son propriétaire. Mardi les officiels ont annoncé une suspension de deux courses pour le champion 2003, suite à son action à Martinsville, une sanction que la Joe Gibbs Racing a immédiatement contestée.



La Joe Gibbs Racing a déjà indiqué qu’en cas de suspension de Matt Kenseth, pour l’épreuve du Texas, le volant de la Toyota Camry n°20 serait confié au jeune Erik Jones qui a déjà remplacé Denny Hamlin en cours d’épreuve à Bristol au printemps dernier, avant de prendre son premier départ dans la n°18 au Kansas en mai alors que Kyle Busch était toujours convalescent.

Brian France, président de la NASCAR, a rappelé hier sur les ondes de SiriusXM NASCAR Radio qu’il y avait une différence entre l’incident du Kansas ou les deux pilotes s’expliquaient pour la victoire et finale et celui de Martinsville lorsque Matt Kenseth a sorti délibérément Joey Logano alors leader de la course et ce alors qu’il était relégué à plusieurs tours.

porta. ante. ipsum consectetur pulvinar Praesent dapibus venenatis,