Brad Keselowski s’impose au Texas et offre le titre propriétaire à la Penske

C’est finalement au tour 189 que Brad Keselowski s’est emparé pour la dernière fois de la tête de la course aux dépends d’Austin Dillon, parti de la première place suite à l’annulation des qualifications, pour aller décrocher la première place avec 1,137 seconde d’avance sur Kevin Harvick, qui a lui aussi pris l’avantage sur l’ainé des frères Dillon à quatre tours du drapeau à damier.

Cette seconde victoire de la saison pour Brad Keselowski, après celle décrochée sur le Kentucky Speedway le 10 juillet dernier, permet à Roger Pense de remporter son troisième titre de rang au classement des propriétaire. Brad Keselowski (deux victoires), Ryan Blaney (deux victoires) et Joey Logano (quatre victoires) ont contribué à ce titre de champion tout au long de la saison.

“Je suis très fier d’offrir à notre propriétaire, Roger Penske, son quatrième titre de champion des propriétaires en XFINITY. Quand je suis arrivée (à la Team Penske) en 2010, nous n’en avions aucun, aujourd’hui nous en avons quatre en cinq ans, alors je suis fier de cet exploit.”
— Brad Keselowski



Le Texas Motor Speedway fait partie des pistes qui réussissent plutôt bien à Brad Keselowski, puisqu’il a signé deux victoires et deux deuxièmes places lors de ces quatre dernières venues sur cet ovale d’un mile et demi.

En début de course, la partie ne semblait pas gagnée d’avance pour le champion 2010 de la discipline, tant Kyle Busch et Kevin Harvick étaient au-dessus du lot, mais une casse du levier de vitesse, bloquant la boîte de vitesse de la Toyota Camry n°54 sur le quatrième rapport a éliminé Kyle Busch de la course à la victoire lors d’un drapeau jaune au tour 79. Durant cette même neutralisation, Kevin Harvick a dû passer une seconde fois par les stands pour une roue mal serrée. Le pilote de la Chevrolet Camaro n°88 de la JR Motorsports a passé le reste de la course à reprendre sur la piste toutes les positions perdues.

Kyle Larson s’est un temps retrouvé en tête du peloton, avant qu’un problème de pneumatique à l’arrière gauche au tour 176 l’envoie en tête-à-queue. Kevin Harvick a alors repris les commandes de la course.

Au tour 181 Kevin Harvick entre dans les stands en première position et en ressort troisième, laissant Austin Dillon et Brad Keselowski s’expliquer pour la victoire finale.

“Austin Dillon était très fort et était l’un des gars les plus difficile à battre. Il a fait une sacré course. Harvick semblait très fort également, tout comme Kyle Busch et Kyle Larson.”
— Brad Keselowski

Erik Jones termine la course en quatrième position, devant Ty Dillon. Chris Buescher, onzième, concède trois points à Chase Elliott, huitième, mais conserve une marge de vingt-quatre unités d’avance au championnat des pilotes alors qu’il ne reste que deux courses à disputer pour décerner le titre de champion, Phoenix et Homestead.

tristique Praesent consectetur risus leo. ut suscipit dictum Aliquam