Jimmie Johnson fait le sweep au Texas

Le sextuple champion NASCAR Sprint Cup Series, Jimmie Johnson, a s signé la passe de trois sur le Texas Motor Speedway, en doublant Brad Keselowski a trois tours de la fin pour signer sa troisième victoire de rang sur cet ovale d’un mile et demi et sa quatrième de suite lors de la course automnale, les AAA Texas 500. Le pilote de la Hendrick Motorsports remporte ainsi une course en playoffs pour la douzième saison de suite et signe du même coup sa cinquième victoire de la saison, sa sixième au Texas et sa soixante-quinzième en carrière, n’étant plus qu’à une unité de Dale Earnhardt.

“J’ai continué de lui mettre la pression. Je pouvais voir qu’il était extrêmement sous-vireur et c’était le premier que je voyais aussi vulnérable toute la journée. Je lui ai mis la pression pour trouver une trajectoire. Il m’a vu prendre à l’extérieur et a protégé cette ligne. J’ai espéré une erreur de sa part et il était très survireur dans le virage n°2 ce qui m’a permis de me porter à sa hauteur dans la ligne droite arrière pour le passer dans le virage n°3.”
— Jimmie Johnson

Suite à l’épreuve de Martinsville la semaine dernière, la Team Penske se retrouvait dans l’obligation de gagner l’une des courses, si Brad Keselowski est passé tout près, mais à échoué, Joey Logano a été la première victime de la dégradation des pneumatiques sur le Texas Motor Speedway, lorsqu’au neuvième tour son pneumatique arrière gauche a explosé le contraignant à passer une soixantaine de tours dans les garages. Le pilote de la Ford n°22 n’a désormais plus le choix, il doit gagner à Phoenix s’il veut jouer le titre à Homestead pour la seconde année de suite.



Malgré ses 312 tours menés sur les 334 que comptait cette huitième épreuve du Chase, Brad Keselowski échoue à la deuxième place à 1,083 seconde de Jimmie Johnson. Le pilote de la Team Penske possédait deux secondes d’avance sur Martin Truex Jr. à 24 tours de l’arrivée, lorsqu’un drapeau jaune pour débris a été brandi pour la dernière fois de la journée. Lors de la relance au tour 317 les deux pilotes se sont livrés une grosse bagarre pour la tête de la course, le champion 2012 ayant finalement le dernier mot, jusqu’au tour 331 et le dépassement de Jimmie Johnson dans les virages 3 et 4.

Malgré deux crevaisons pendant la course, Kevin Harvick prend la troisième place de la course et remonte à cette même place au classement général, avant d’arriver à Phoenix ou il compte sept victoires dont les quatre dernières courses et les trois dernières épreuves disputées à l’automne.

Kyle Buch a pris la quatrième place et grime à la deuxième place du classement général, deux points derrière Jeff Gordon, qui grâce à sa victoire à Martinsville la semaine dernière est qualifié pour la finale à Homestead. Le quadruple champion de la Sprint Cup est le seul à être qualifié puisque Jimmie Johnson, vainqueur au Texas, a été éliminé de la course au titre à l’issue du premier tour des playoffs.

Carl Edwards termine à la cinquième place, position qu’il occupe également au classement général à sept points de Martin Truex Jr., huitième sous le drapeau à damier.

elit. dapibus Curabitur ut libero. ipsum dolor. in