Kevin Harvick s’en sort bien au Texas

Un véritable défi, voici comment résumer la course de Kevin Harvick en NASCAR Sprint Cup Series sur le Texas Motor Speedway. Le pilote de la Stewart-Haas Racing, accroche une troisième place sous le drapeau à damier, mais non sans mal, après plusieurs crevaisons et une casse de son levier de vitesse.

Dès le tour 36 Kevin Harvick repasse par les stands pour une crevaison qui endommage sa Chevrolet SS n°4. Une fois le pneumatique examiné par Rodney Childers, son chef d’équipe depuis le début de la saison 2015, le diagnostic ne tarde pas à tomber, le champion en titre de la discipline a roulé sur un débris ce qui a fragilisé son pneumatique qui a fini par exploser.

“Si nous regardons tout ce qui nous est arrivé, nous avons eu une bonne voiture pour surmonter des choses telles que deux crevaisons. Même le problème du levier de vitesse ne nous a pas empêché de jouer devant. À la fin tout s’est aligné correctement.”
— Kevin Harvick



Le champion en titre de la discipline n’a pas été le seul à connaître des soucis de pneumatiques lors des AAA Texas 500 qui ont été marqués par de nombreuses crevaisons. Dans le cas de Kevin Harvick ce sont des débris qui ont à chaque fois détruits les pneumatiques Goodyear.

“Il y avait des débris partout. Il semble que de nombreux pilotes ont frotté le mur extérieur ce qui répendu des débris. C’était intéressant avec tous ces problèmes de pneumatiques.”
— Kevin Harvick

Kevin Harvick se présente à Phoenix, avant-dernière épreuve de la saison, en troisième position avec trois points de retard sur le leader, Jeff Gordon et dix d’avance sur le cinquième Carl Edwards. L’ovale d’un mile de l’Arizona, sur lequel le pilote de la Stewart-Haas Racing compte sept victoires en Sprint Cup, dont les quatre dernières courses représente la dernière chance de se qualifier pour la grande finale d’Homestead-Miami et ainsi rejoindre Jeff Gordon dans la course au titre de champion.

sit leo. venenatis nunc mattis leo velit, eget ante. ipsum