Pénalité pour la Gibbs ? La NASCAR ne sait pas

Denny Hamlin, Kyle Busch et Carl Edwards ainsi que leurs équipes respectives seront-ils pénalisés à l’issue de la confiscation des splitters effectués par les officiels lors de l’infection qui a précédé la course du Texas. Steve O’Donnell, le vice-président de la NASCAR en charge de la compétition a indiqué ce mardi dans l’émission The Morning Drive que les pièces incriminées étaient arrivées au R&D de la NASCAR en fin de journée lundi.

Ce dimanche lors de l’inspection d’avant-course, les officiels ont confisqué les splitters et demandé aux trois structures de la Joe Gibbs Racing de monter de nouvelles pièces, qui ont été déclarées conformes après un nouveau passage à l’inspection.



Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se présente puisqu’en août dernier sur le Michigan International Speedway les deux voitures de la Team Penske se sont vues confisquer leurs splitters. Dans ce cas-là, aucune sanction n’avait été retenue.

“Nous continuons de regarder. Nous regarderons ce matin. Des choses similaires ont été faites dans le passé. Cela n’était pas tout a fait pareil, il n’y avait rien de répréhensible dans le règlement. Si nous devons réagir sur quelque chose, nous le ferons.”
— Steve O’Donnell

et, risus. elit. ipsum Curabitur odio diam leo. leo luctus ut