Aucune pénalité pour la Joe Gibbs Racing

Ce n’est qu’en fin de journée ce mardi que la NASCAR a confirmé l’absence de pénalité à l’encontre de la Joe Gibbs Racing suite à la saisie des splitters de trois voitures de la Joe Gibbs Racing sur le Texas Motor Speedway en préambule des AAA Texas 500 dimanche dernier. Les voitures de Kyle Busch, Denny Hamlin et Carl Edwards n’avaient pas satisfait l’inspection d’avant-course avant le changement des splitters.

Les trois équipes ont dû changer la pièce incriminée avant de satisfaire l’inspection. Les splitters ont été étudiés par la NASCAR au centre de Recherche & Développement de Concord en Caroline du Nord, ce mardi en même temps que les voitures sélectionnées pour le contrôle d’après-course.



Steve O’Donnell avait indiqué ce mardi matin qu’aucune décision n’avait été prise quand à une éventuelle pénalité à l’encontre de la Joe Gibbs Racing.

Ce n’est pas la première fois cette saison que des splitters sont confisqués par la NASCAR et ne donnent pas lieu à une pénalité. Cela était déjà le cas au mois d’août dernier lorsque la Team Penske avaient été contraintes de changer ses splitters avant la course disputée sur le Michigan International Speedway. Ni Joey Logano, ni Brad Keselowski n’avaient reçu de pénalité.

commodo nunc id felis libero Praesent ut Donec