Le grand huit de Kyle Busch à Phoenix

S’il y avait quarante voitures au départ, Kyle Busch était le seul sur sa planète. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a mené 95 % des tours (190 sur les 200 – ndlr) pour s’imposer avec plus de trois secondes sur le deuxième, Brad Keselowski. Sans rival, Kyle Busch a amélioré deux records qu’il détenait déjà dans la deuxième division, celui du nombre de poles, ainsi que celui du nombre de victoire, portant les totaux à quarante-sept et soixante-seize respectivement.

En outre, il porte le total de tours menés de Toyota à 1636 sur le Phoenix International Raceway, ce qui en fait la piste la plus prolifique dans ce domaine derrière Bristol et ses 1768 tours.

“Honnêtement, ce n’était pas particulièrement difficile. Je dois me souvenir qu’ici il y a une fois où nous avions mené les 200 tours de la course. Aujourd’hui nous en étions proches. Nous n’avons pas su faire de bons arrêts pour rester en tête à chaque fois.”
— Kyle Busch



Erik Jones a pris la troisième place devant Daniel Suárez, ce qui permet à la Joe Gibbs Racing de placer trois voitures aux quatre premières places. Ty Dillon termine à la cinquième place, suivi de Regan Smith, Chase Elliott, Darrell Wallace Jr., Elliott Sadler et Kasey Kahne pour les dix premiers.

Seulement treizième sous le drapeau à damier avec un tour de retard sur le vainqueur, Chris Buescher conserve les commandes du championnat, mais perd un quart de son avance. Le pilote de la Roush Fenway Racing conserve une marge de dix-huit points d’avance sur Chase Elliott.

La finale de la saison se déroulera la semaine prochaine à Homestead-Miami en Floride à l’occasion d’une course de 300 miles.

accumsan ut ut pulvinar fringilla id, eget ipsum