Jeff Gordon le chanceux

En annonçant sa retraite sportive avant l’ouverture de la saison, Jeff Gordon savait qu’il lui restait une chance de décrocher le tant attendu cinquième titre et ainsi comme peu de sportifs ont su le faire arrêter sur un titre de champion. Cependant, au sortir d’une année 2014 excellente, Jeff Gordon ne parvient pas à enchaîner les bons résultats en 2015 et sa saison se mue en véritable tournée d’Adieu tant les cadeaux qu’il a reçus se retenaient plus facilement que ses bons résultats.

Lors du Chase il a enchaîné les top-15 et évité les problèmes pour rallier le troisième tour. Sa victoire à Martinsville a fait oublier des mois de frustration et lui a assuré une place en finale, afin d’achever ce qu’il n’a pas pu faire en 2014, récupérer un titre de champion.

Sa saison en chiffres

Départs 35
Points de bonus 18
Poles 4
Victoires 1
Top-5 5
Top-10 20
Abandons 1
Tours 10 025
Tours menés 256
Position départ 12,0
Position à l’arrivée 13,9
Courses terminées dans le tour    29


Ses statistiques à Homestead

Courses 16
Poles 1
Victoires 1 (2012)
Top-5 7
Top-10 12
Abandons 1
Position à l’arrivée 10,563 (7ème meilleure performance)
Rating 100,7 (5ème meilleure performance)
Position en course 11,465 (5ème meilleure performance)
Vitesse sous drapeau vert 162,213 mph (4ème meilleure performance)
Tours dans le top-15 1 998 (7ème meilleure performance)
Dépassement dans le top-15    467 (5ème meilleure performance)

À lire :
Kevin Harvick le battant

À venir :
– Kyle Busch le guerrier
– Martin Truex Jr. l’outsider

sit Aenean Donec id massa suscipit