Matt Crafton au panache, Erik Jones assure

Matt Crafton devait gagner tout en espérant une contre-performance de ses rivaux afin de remporter le titre. Si la première partie de l’équation a été remplie par le double champion en titre, la seconde partie ne s’est pas réalisée puisque Tyler Reddick et Erik Jones ont terminé la course dans le top-10, respectivement trois et sixièmes ce qui assure au pilote de la Kyle Busch Motorsports, son tout premier titre dans une série nationale de la NASCAR et devient par la même occasion le plus jeune champion de l’histoire en NASCAR Camping World Truck Series.

“Je ne pourrais assez remercier Kyle Busch, Samantha Busch et toute l’équipe à la Kyle Busch Motorsports. Ils m’ont donné de très bons trucks tout au long de la saison et ils n’ont jamais abandonné quand nous avons connu des moments difficiles.”
— Erik Jones

Leader de 93 des 134 tours de l’épreuve, Matt Crafton s’est longuement vu contester la victoire par John Hunter Nemechek qui termine finalement en deuxième position à 2,942 secondes du vainqueur, qui a parfaitement géré la dernière relance à 45 tours du drapeau à damier.



Alors que Christopher Bell relance la course en tête au tour 88 après avoir pris la décision de rester en piste lors de la neutralisation, Matt Crafton, qui est le premier de ceux qui se sont arrêtés, n’est que septième, mais moins d’un tour plus tard le double champion de la discipline a déjà repris les commandes tirant bénéfice de ses pneumatiques neufs et de la meilleure adhérence générée par ceux-ci dans les virages par rapport à ses rivaux.

Dès lors Matt Crafton fait le trou en tête de la course et John Hunter Nemechek, qui remonte patiemment en troisième position, puis en deuxième après avoir pris l’avantage sur Tyler Reddick, ne parvient pas à combler l’écart, ce qui permet à Matt Crafton de gérer son avance dans les dernières boucles des Ford EcoBoost 200.

“Nous serons de retour plus forts l’an prochain. Cette année nous avons dû faire face à des défis qui nous ont empêché de remporter le titre, mais je vous promets que l’an prochain nous serons de retour pour nous battre tant pour les victoires que pour le titre.”
— Matt Crafton

Derrière Matt Crafton et John Hunter Nemechek, on retrouve Tyler Reddick, Ben Kennedy et Timothy Peters pour le top-5, alors qu’Erik Jones, Johnny Sauter, Daniel Hemric, Cameron Hayley et John Wes Townley complètent le top-10 de cette ultime levée de la saison disputée sur l’Homestead-Miami Speedway.

Erik Jones est finalement sacré avec 899 points, quinze de plus que Tyler Reddick, alors que Matt Crafton, qui a le plus gagné cette saison avec six succès, termine troisième à vingt-deux longueurs du nouveau champion.

facilisis pulvinar lectus ultricies commodo ut quis suscipit eget diam eleifend