Plus de 24 heures d’exposition médiatique pour Jeff Gordon en 2015

Si Jeff Gordon n’a pas réussi à quitter la NASCAR par la grande porte en remportant le championnat, il n’en restera pas moins comme le pilote ayant eu la plus grande exposition médiatique cette année avec un peu plus de 24 heures à l’écran, uniquement sur la durée des courses. Le quadruple champion de la NASCAR a devancé – dans ce classement réalisé par la société Repucom – un autre champion, celui de la saison 2014, Kevin Harvick.

Kyle Busch, champion 2015, qui a manqué les onze premières courses de l’année gagne six positions par rapport à 2014 pour s’établir à la septième place, alors que Martin Truex r. est celui qui a enregistré le plus gros gain par rapport à la saison précédente. La valeur médiatique de ce dernier a plus que triplé alors que son écurie, la Furniture Row Racing gagne dix-huit positions au classement des sponsors.



Lors de la diffusion des courses, les cinq marques les plus attractives pour la saison 2015 sont Sprint, Chevrolet, Toyota, Ford et Coca-Cola, alors que les cinq sponsors d’équipes qui dominent sont Lowe’s (Jimmie Johnson), Nationwide (Dale Earnhardt Jr.), Jimmie John’s (Kevin Harvick), Shell-Pennzoil (Joey Logano) et Haas Automation (Kurt Busch).

“La NASCAR est une plate-forme marketing exceptionnelle lorsque 77 % des fans envisage un produit ou un service pour la première fois sur la base de son sponsor et 70 % s’estime fidèle à soutenir une marque. La performance paye pour les sponsors, comme en témoigne l’exposition reçue par les écuries dont les voitures ont atteint la finale du Chase en NASCAR Sprint Cup Series.”
— Peter Laatz, vice-président de Repucom

Toujours selon Repucom, la valeur médiatique de la NASCAR, uniquement lors des courses de Sprint Cup, pour cette saison 2015 est estimée à près d’un milliard de dollars.

luctus dolor in risus. non pulvinar leo et, ipsum diam consequat. libero