Flying Lizards et le Krohn Racing unissent leurs forces pour Daytona

Engagé en ELMS avec un Ligier JSP2 en 2015 après une participation aux 24H de Daytona et aux 12H de Sebring, le Krohn Racing n’avait pas manifesté l’envie de participer à nouveau à la classique floridienne avec leur LMP2. Finalement, l’équipe sera bien de la partie mais cette fois en catégorie GTD en partenariat avec l’entité du Flying Lizards. En effet, bien que la très réputée équipe au lézard ai décidé de s’engager en Pirelli World Challenge avec deux Mclaren 650S GT3, un engagement aux prochaines 24H de Daytona a été confirmé.

Peu de changements pour le Flying Lizards puisque l’engagement se fera toujours GTD alors que le Krohn Racing passe de la plus haute catégorie à la plus petite du championnat en termes de performance. Contrairement aux autres concurrents qui aligneront la toute nouvelle Audi R8 LMS, l’association engagera l’ancienne version remise en configuration GT3. L’auto qui sera alignée sera la n°45 et recevra donc plus de grip aéro, l’ABS et le traction control comme celle engagée lors des dernières 25H de Thunderhill par les hommes du Flying Lizards.

Au volant de l’allemande on retrouvera donc Christopher Haase, qui a terminé troisième du GTD la saison passée ainsi que Pierre Kaffer qui pilotait pour le Risi Competizione sur une Ferrari 458.GTE. Ceux deux pilotes seront accompagnés des réguliers du Krohn Racing, Nic Jonsson et du parton pilote Tracy Krohn.

“Nous avons hâte que Tracy Krohn et Nic Jonsson nous rejoignent pour cette épreuve. Nous avons passé beaucoup d’années en tant qu’adversaires et nous avons beaucoup de respects pour Nic et Tracy. C’est sympa de les avoir avec nous. Ils ont tous les deux beaucoup d’expériences dans ce type de compétition et savent ce qu’ils faut faire pour gagner. Nous sommes aussi très reconnaissant d’avoir les pilotes d’usine Christopher Haase et Pierre Kaffer pour cette épreuve. Ils sont tous deux très expérimentés et compléteront un équipage performant. Apporter un nouvelle auto avec peu de tests sur ce genre de course est risqué. C’est pourquoi nous sommes confiant d’utiliser notre auto de l’année dernière. Elle est éprouvée, fiable et nous connaissons ses forces et faiblesses, ce qui nous aidera à être mieux préparé.”

– Darren Law, responsable des programmes du Flying Lizards.

 

diam Sed Praesent quis, quis ut