Will Power domine l’épreuve de Road America

Avec deux victoires lors des deux dernières courses disputées (La seconde manche de Detroit et le KOHLER GP de Road America), Will Power s’est complètement relancé au classement général en se plaçant à la troisième place du classement général, derrière le Français Simon Pagenaud, toujours leader, ainsi que son coéquipier Hélio Castroneves, deuxième. Will Power n’a laissé que les miettes à ses adversaires puisqu’il a mené tous les tours sauf quatre.

Lors des derniers tours de la course le pilote de la Dallara n°12 a résisté à Tony Kanaan, plus rapide du fait de l’utilisation d’un train de pneumatiques tendres. Après s’être défait de Simon Pagenaud, le Brésilien de la Chip Ganassi Racing est revenu sur son adversaire de la Team Penske, sans jamais parvenir à porter l’attaque décisive.

“Je savais que TK (Tony Kanaan – ndlr) avait les pneumatiques options, mais j’ai fait tout ce que j’ai pu pour le garder derrière moi. C’était trop tôt pour parler du titre avant cette course, mais nous sommes encore dans la lutte et il reste sept courses à disputer. Nous avions besoin de cette victoire.”
— Will Power



En pneumatiques tendres en fin de course alors que ses rivaux utilisaient des durs, Tony Kanaan avait clairement l’avantage, mais lors de la dernière relance, intervenue à cinq tours du drapeau à damier, le pilote de la Dallara n°22 a d’abord dû se défaire du leader du classement général, Simon Pagenaud avant de grappiller petit à petit son retard sur Will Power pour échouer à 0,7429 seconde de celui qui a décroché sa vingt-septième victoire en carrière, égalant ainsi Jonny Rutherford à la treizième place.

“Ce tour supplémentaire sous drapeau jaune ne nous a pas aidé, car nous avions la monoplace la plus rapide. Cela aurait été intéressant sans ce tour supplémentaire derrière la voiture de sécurité. Qu’importe, les gars ont fait de l’excellent travail.”
— Tony Kanaan

Graham Rahal termine troisième, comme en 2007 lors de la dernière venue de la monoplace américaine sur le circuit routier du Wisconsin, c’était du temps du Champ Car. Ryan Hunter-Reay et Hélio Castroneves complètent le top-5, alors que Charlie Kimball, Juan Pablo Montoya, Josef Newgarden, le rookie Spencer Pigot et Carlos Muñoz intègrent le top-10 de la neuvième course de la saison.

Parti de la deuxième place, Scott Dixon a connu une course cauchemar avec des problèmes mécaniques qui l’ont contraint à l’abandon après six tours seulement. Avec huit points marqués et une vingt-deuxième place, le Néo-zélandais abandonne de précieux points en vue de la course au titre.

> KOHLER Grand Prix 2016 – Les photos

id efficitur. venenatis, mattis dapibus neque. felis Donec