Kevin Harvick s’impose à Bristol

Kevin Harvick a coupé la ligne d’arrivée avec 1,933 seconde d’avance sur un Ricky Stenhouse Jr. toujours aussi à l’aise à Bristol. Cette victoire, la seconde cette saison, sa trente-troisième en carrière est aussi sa seconde sur le Bristol Motor Speedway en NASCAR Sprint Cup Series. Pour Rodney Childers, son chef d’équipe, ainsi que pour la Stewart-Haaas Racing, il s’agit du tout premier succès dans la Thunder Valley.

Le départ de la course, initialement prévu samedi soir a été reporté de près d’une heure avant une interruption au tour 48 pour cause de pluie. Les officiels ont attendu de nombreuses heures, en vain, la fin de course a finalement été reportée à dimanche, mais la pluie était de nouveau de la partie tout au long de l’après-midi, ce qui a causé un nouveau report et le dernier drapeau jaune de la course à 66 tours du drapeau à damier.

“Nous aurions dû gagner beaucoup de courses cette année, mais les choses n’ont pas tourné en notre faveur. Nous avons fait des erreurs, ou peu importe ce que c’était, mais nous sommes de retour sur la Victory Lane ici à Bristol et c’est bon. Nous avons eu de bonnes voitures ces dernières semaines, nous savions que nous avions la performance.”
— Kevin Harvick



Malgré deux tours de retard à un moment de la course, Denny Hamlin a réussi à revenir dans le tour du leader pour finalement se classer troisième devant Austin Dillon et Chris Buescher. Ce dernier fait son entrée dans le top-30 du championnat des pilotes et grâce à son succès acquis à Pocono il y a quelques semaines, il fait désormais partie des pilotes potentiellement qualifiés pour le Chase.

Auteur de la pole position, Carl Edwards termine sixième, suivi de Jimmie Johnson, Jamie McMurray, AJ Allmendinger et Joey Logano pour les dix premiers.

Leader de 256 tours, Kyle Busch a été victime d’une casse de sa suspension au tour 358, ce qui l’a fait partir à la faute. Justin Allgaier n’a pas été en mesure d’éviter la Toyota Camry n°18 en perdition, entraînant dans l’accident Kyle Larson et Martin Truex Jr.

Lors de la relance qui a suivi Kurt Busch est parti à la faute, entraînant avec lui les deux pilotes de la Team Penske Joey Logano et Brad Keselowski. Ce dernier termine trente-troisième et perd la tête du championnat au profit de Kevin Harvick. Onze pilotes sont impliqués dans cet accident du tour 372, dont Ryan Blaney et Matt Kenseth qui ont dû abandonner.

> Bass Pro Shops NRA Night Race 2016 – Les photos

libero ut massa at efficitur. vulputate,