Kyle Larson s’impose enfin en NASCAR Sprint Cup Series

Enfin ! Kyle Larson a décroché sa première victoire en NASCAR Sprint Cup Series à sa 99ème tentative. 99 c’est aussi le nombre de courses sans victoire de la Chip Ganassi Racing dans la première division de la NASCAR avant ce succès du Californien natif d’Elk Grove lors des Pure Michigan 400. Kyle Larson a pris l’avantage lors de la dernière relance à neuf tours de l’arrivée pour aller s’imposer avec 1,478 seconde d’avance sur Chase Elliott.

Sur la Victory Lane, le pilote de la Chevrolet n°42 a vu plusieurs de ses adversaires venir le féliciter, à commencer par Kyle Busch, sans oublier Ricky Stenhouse Jr. ou encore Brad Keselowski. Arrivé dans les séries nationales de la NASCAR après avoir fourbi ses armes sur les ovales en terre, Kyle Larson a tenu à dédier sa victoire à Bryan Clauson, tragiquement disparu le 7 août dernier des suites de ses blessures contractées lors d’un accident durant une épreuve de midget.

“Cette victoire est pour la famille Clauson.”
— Kyle Larson



Au-delà de sa première victoire en NASCAR Sprint Cup Series, Kyle Larson s’assure une place en playoffs. Le Chase de la première division de la NASCAR débutera dans trois semaines sur le Chicagoland Speedway et à ce jour treize pilotes sont qualifiés grâce à une victoire.

Dans les mêmes circonstances qu’au mois de juin Chase Elliott termine à la deuxième place et égale son meilleur résultat en carrière. Le rookie de la Hendrick Motorsports a raté sa dernière relance alors qu’il était leader de la course et a laissé filer le futur vainqueur de la course décrocher le drapeau à damier. C’était Joey Logano en juin, c’est Kyle Larson aujourd’hui.

Brad Keselowski prend la troisième place devant un autre rookie, Ryan Blaney et Kevin Harvick pour le top-5. Jimmie Johnson, Carl Edwards, Jamie McMurray, Denny Hamlin et Joey Logano complètent le top-10 d’une course ralentie à quatre reprises dont une fois après vingt tours pour vérifier l’état d’usure des pneumatiques. Quelques instants après la première relance c’est Kyle Busch qui est parti à la faute. Sur une piste qu’il n’apprécie guère le champion en titre de la discipline termine à la dix-neuvième place et premier pilote au-delà du tour. Le pilote de la Joe Gibbs Racing signe ainsi un neuvième résultat hors du top-10 lors des cinq dernières années sur ce tracé du Michigan.

En seconde partie de course un débris est venu ralentir le peloton alors que le drapeau jaune est dû à un accident de Michael Annett.

Cette victoire de Kyle Larson remet également en question la liste des pilotes qualifiés pour le Chase. Le premier perdant se nomme Ryan Newman, puisqu’il n’est désormais plus qualifié aux points. Il est repoussé à quinze longueurs du dernier pilote qualifié de la sorte, Jamie McMurray. En fond de top-30, Chris Buescher a connu une course sans avec des problèmes mécaniques, mais il conserve sa place dans les trente premiers avec sept points d’avance sur David Ragan.

Les deux dernières courses de la saison régulière se dérouleront en nocturne, dimanche prochain sur le Darlington Raceway, puis le samedi suivant sur le Richmond International Raceway.

> Pure Michigan 400 2016 – Les photos

Donec ut pulvinar vel, odio eleifend suscipit ante. libero. Aliquam