Martin Truex Jr. s’offre les Southern 500

La roue a tourné pour Martin Truex Jr., pas pour Kevin Harvick. Cela a fait toute la différence ce dimanche soir sur le Darlington Raceway à l’occasion des Bojangles’ Southern 500. Le pilote de la Furniture Row Racing s’offre sa seconde victoire cette année, sa cinquième en carrière, mais aussi la quatrième pour son équipe et la seconde à Darlington après celle acquise en en 2011 avec Regan Smith.

Martin Truex Jr. n’a mené que 28 tours à Darlington, mais tous après le 339ème passage. À l’opposé Kevin Harvick a mené 214 tours, un seul après le 282ème, c’était trop peu pour aller chercher une victoire dans l’avant-dernière manche de la saison régulière. Ce n’est pas sur la piste que la différence s’est faite, mais dans les stands. Avec un total de dix-sept places perdues sur l’ensemble de ses arrêts ravitaillements, Kevin Harvick et son équipe se sont tirés une balle dans le pied.

“C’est incroyable. J’ai toujours adoré cette piste. J’ai mené beaucoup de tours ici durant ma carrière, mais il m’est toujours arrivé quelque chose. Je suis si fier d’être sur la Victory Lane avec cette équipe. Les mécaniciens étaient sans défaut ce soir, ils ont gagné la course.”
— Martin Truex Jr.



Si Kevin Harvick s’est montré déçu de sa deuxième place à l’arrivée, il a aussi critiqué ses mécaniciens. Reparti douzième au tour 281, il est remonté jusqu’à la deuxième place, sans jamais être en mesure de s’attaquer à Martin Truex Jr. dans les douze derniers tours.

Kyle Larson a pris la troisième place, devant Denny Hamlin, Joey Logano, Matt Kenseth, Kasey Kahne, Ryan Newman, Brad Keselowski et le rookie Chase Elliott.

Après les Coca-Cola 600 au mois de mai, Martin Truex Jr. s’impose une seconde fois cette année, c’est la première fois qu’il remporte au moins deux courses lors d’une même saison de Sprint Cup. Kevin Harvick est devenu le dix-septième pilote à atteindre la barre des 10 000 tours menés en carrière.

Dix-septième sous le drapeau à damier, Chris Buescher accentue son avance sur David Ragan, seulement vingt-et-unième, en vue de rester dans le top-30 du championnat et ainsi d’être qualifié pour le Chase qui débutera dans deux semaines sur le Chicagoland Speedway.

> Bojangles’ Southern 500 2016 – Les photos

dapibus mi, justo sed ut libero. Phasellus elit. massa Donec Donec