Daniel Suárez monstrueux à Dover

Daniel Suárez sera bien au rendez-vous du second tours des playoffs en NASCAR XFINITY Series et ce grâce à sa victoire acquise sur le Dover International Speedway à l’occasion des Drive Sober 200. Le pilote mexicain a apporté la onzième victoire de la Joe Gibbs Racing lors des dix-neuf dernières courses disputées dans la deuxième division de la NASCAR, le tout avec cinq pilotes différents.

La tâche n’a pourtant pas été des plus faciles pour le pilote de la Toyota Camry n°19 qui a lutté en fin de course face à Justin Allgaier pour aller chercher sa première victoire sur le Monster Mile en NASCAR XFINITY Series. Le Mexicain a profité d’une perte d’adhérence de son rival de la JR Motorsports pour s’engouffrer à l’intérieur au tour 155. Dès lors il n’a plus été revu en tête et a coupé la ligne d’arrivée avec 5,625 secondes d’avance sur Ty Dillon qui a pris le meilleur sur Allgaier à trois tours du but.

“L’air propre était important. Il m’a eu sur la relance. Je savais que si j’étais proche de son pare-choc arrière j’allais le rendre survireur. Je ne pense pas l’avoir touché, mais je pense que j’étais suffisamment proche pour le déstabiliser et le dépasser.”
— Daniel Suárez



Justin Allgaier termine à la troisième place suivi de Ryan Blaney et Alex Bowman.

Si tout va bien pour Daniel Suárez, la situation est en revanche beaucoup plus compliquée pour son coéquipier Erik Jones qui a dû s’arrêter hors séquence pour une vibration , avant de faire un passage éclair dans la voie des stands à huit tours de l’arrivée pour mettre le carburant nécessaire afin de franchir le drapeau à damier. Dixième du classement avant la dernière épreuve du premier tour, la semaine prochaine à Charlotte, Erik Jones compte six points de retard sur le huitième et dernier qualifier.

Reportée à ce dimanche matin pour cause de pluie, la course de Dover a vu plusieurs pilotes de Sprint Cup déclarer forfait afin de se concentrer sur le Chase de la première division. Ainsi, Kyle Busch, Joey Logano et Austin Dillon ont été remplacés par Drew Herring, Ryan Blaney et Regan Smith. Josh Wise, Ty Dillon et Matt DiBenedetto ont maintenu leur participation et prendront le départ de la Sprint Cup en début d’après-midi.

Victime d’un accident après avoir été sorti de la trajectoire intérieure par le futur vainqueur de la course, Justin Marks est passé par le centre médical du circuit d’où il en est ressorti en bonne santé après le bilan effectué. Immédiatement après la course, Daniel Suárez a tenu à présenter ses excuses à Justin Marks.

id, tristique commodo vulputate, ante. ipsum