Kyle Busch refait le coup du triplé à Bristol !

Truck, XFINITY, Cup, aucune des séries nationales de la NASCAR n’aura résisté à Kyle Busch cette semaine, qui remporte les trois séries nationales de la NASCAR pour la seconde fois de sa carrière après 2010.

À l’issue de la course Kyle Busch pouvait laisser éclater sa joie. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a réussi une chose que lui seul avait déjà fait dans le passer, remporter les courses des trois séries nationales sur une même piste la même semaine. Comme en 2010, c’est à Bristol que Kyle Busch a réussi cet exploit.

Vainqueur du premier segment, puis dominateur dans le deuxième avant de s’arrêter à une vingtaine de tours de la fin, laissant ainsi la victoire à Matt Kenseth qui est resté en piste, Kyle Busch a repris la main dans le dernier segment au terme d’une lutte somptueuse avec ce même Matt Kenseth et le rookie Erik Jones qui pensait tenir là sa première victoire en carrière dans la première division de la NASCAR, en vain.

“Nous avons poussé très fort toute la nuit. Nous avons mené beaucoup de tours. Nous avons fait presque tout ce que nous avions besoin de faire. Je pensais que nous aurions un meilleur résultat, c’est une déception.”

– Erik Jones

Alors que Kyle Busch avait une marge de plus d’une seconde sur Erik Jones, son avance a fondu du fait du trafic et a permis au rookie de la Furniture Row Racing d’avoir une dernière chance de reprendre les commandes de la course, mais l’expérience de Kyle Busch a finalement eu raison de la jeunesse d’Erik Jones et de ses 260 tours menés.

“Erik Jones a livré un sacré combat. J’ai donné tout ce que j’avais. Je courrai avec la langue pendue.”

– Kyle Busch

Kyle Busch remporte sa quarantième victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series, sa sixième sur le Bristol Motor Speedway, ce qui en fait le pilote le plus victorieux en activité sur l’ovale du Tennessee.

Pour la seconde fois lors des trois dernières courses disputées en Monster Energy NASCAR Cup Series, Toyota termine sur un quadruplé, puisque sous le drapeau à damier Kyle Busch devance Erik Jones, Denny Hamlin et Matt Kenseth et Kurt Busch pour le top-5.

Ryan Newman, Trevor Bayne, Kevin Harvick, Kyle Larson et Ryan Blaney complètent le top-10 de cette antépénultième course de la saison régulière.

Cette course fut un long chemin de croix pour Brad Keselowski. Victime d’une coupure sur le pneumatique avant gauche suite à un contact, le pilote de la Team Penske était déjà à quatre tours du leader après dix tours. Un débours trop important pour pouvoir revenir dans le jeu. Il termine la course en vingt-neuvième position avec sept tours de retard.

Contraint de ravitailler après une relance au tour 200 pour un problème de pneumatique, Martin Truex Jr. a été pénalisé et repoussé à deux tours. Il termine finalement en vingt-et-unième position à seulement un tour.

Au classement général Martin Truex Jr. compte 101 points d’avance sur Kyle Busch et n’est donc pas encore assuré de terminer la saison régulière à la première place.

La prochaine épreuve de la saison se déroulera dans deux semaines avec les Southern 500 sur le Darlington Raceway.

Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”40″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”3″ number_of_columns=”3″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”0″ slideshow_link_text=”[Montrer sous forme de diaporama]” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

justo Donec ut pulvinar id, efficitur. Donec