Les vitesses s’envolent à Indy à l’occasion du Fast Friday

Pour la première fois de la semaine les monoplaces d’IndyCar ont dépassé les 231 mph de moyenne sur un tour sur l’Indianapolis Motor Speedway. C’est Marco Andretti qui a été le plus rapide.

Le Fast Friday sur l’Indianapolis Motor Speedway s’est terminé avec le meilleur temps de Marco Andretti en 38,8262 secondes à 231,802 mph de moyenne. Ce temps est également le temps de la référence cette semaine sur l’Indianapolis Motor Speedway. S’il a été réalisé à l’aspiration, ce qui intéressait les équipes ce vendredi était de pouvoir effectuer des tours clairs afin de simulter un run de qualification en vue de ce week-end.

“La monoplace est proche en condition de course. Je ne sais pas si nous pouvons l’améliorer. En version qualification je ne suis pas satisfait de la vitesse de la monoplace. Je pense que nous sommes dans la bulle pour le top neuf.”

– Marco Andretti

Le rookie Robert Wickens continue son apprentissage et d’impressionner en signant le deuxième chrono devant Ed Carpenter. Oriol Serviá et l’Australien Will Power complètent le top 5. Le pilote de la Team Penske est le plus rapide en étant hors du draft. Il devance ses coéquipiers Josef Newgarden et Simon Pagenaud.

“Je pense que la n°12 est bonne. Je pense que nous sommes rapides. Je sais qu’il y a beaucoup de gars dans ce cas. Je pense que ce sera très serré demain.”

– Will Power

Avec trente-cinq pilotes engagés, deux pilotes seront éliminés dès demain à l’occasion du Bump Day. 

Le seul accident de la journée est à mettre à l’actif de James Davison dans le virage n°2. Après un tête-à-queue, il a violemment tapé le mur intérieur. S’il n’a pas été blessé, son équipe a beaucoup de travail afin de réparer en vue des qualifications de demain.

“Je crois que je suis devenu un des pilotes qui ont tapé le mur à Indianapolis. Ce n’est pas idéal, mais nous allons essayer de faire quelque chose. Nous sommes 32èmes, dans la bulle. Nous ne serons pas plus rapides. Nous allons tout donner une fois de plus pour ne pas avoir de regret. Nous allons nous réunir et voir ce que nous pouvons sortir de notre chapeau et nous donnerons tout.”

– James Davison

Les temps de la quatrième journée | Les temps sans aspiration

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”128″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”3″ number_of_columns=”3″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”Indianapolis 500 – Les photos” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mi, consectetur facilisis Praesent Sed libero lectus