Ed Carpenter en pole de l’Indy 500 pour la troisième fois !

Sur l’Indianapolis Motor Speedway, Ed Carpenter a tenu en échec la Team Penske à l’occasion des qualifications pour s’adjuger la troisième pole de sa carrière à l’Indy 500. Il partagera la première ligne avec Simon Pagenaud et Will Power.

Après 2013 et 2014, Ed Carpenter ajoute une troisième pole position à l’Indy 500 à son palmarès, devenant ainsi l’égal de Mario Andretti, Johnny Rutherford, Tom Sneva, Arie Luyendyk et Scott Dixon. Cependant, le natif d’Indianapolis est celui qui a réussi cela le plus rapidement possible, puisqu’il lui a fallu cinq ans entre sa première et sa troisième pole contre six ans à Arie Luyendyk.

Lors de son premier tour de qualification, Ed Carpenter a passé la barre des 230 mph de moyenne (230,088 mph), le seul pilote à réaliser cela lors des qualifications. Au final il a bouclé les quatre tours en 2’36″7818 à 229,618 mph de moyenne.

“Je dois remercier mon équipe. Je suis le onzième a voir au moins trois poles, mais je veux ajouter mon nom à la liste des vainqueurs. Je suis impatient d’être à dimanche. La monoplace est parfaite. C’était incroyable de piloter cette monoplace. J’espère que nous serons en mesure de le faire cette année.”

– Ed Carpenter

Champion en titre de la discipline, Josef Newgarden partira en deuxième ligne avec Sébastien Bourdais et Spencer Pigot. Le Français de la Dale Coyne Racing est le seul représentant Honda dans le top 5 et l’un des deux seuls dans le top 9, l’autre étant Scott Dixon. Pour son dernier Indy 500, Danica Patrick s’élancera de la septième position, avec Hélio Castroneves et Scott Dixon à ses côtés sur la troisième ligne.

Seul les neuf meilleurs de la journée de samedi avaient le droit de s’expliquer ce dimanche pour la pole position, les vingt-quatre autres pilotes s’affrontant pour décrocher au mieux la dixième place sur la grille. Dans cet exercice, l’équipe d’A.J. Foyt s’en est le mieux sorti avec la dixième place de Tony Kanaan et la onzième place du rookie Matheus Lesit. Marco Andretti prend la douzième place. À noter que les trois pilotes qualifiés sur la quatrième ligne ont été plus rapide que Scott Dixon.

L’écurie de Michael Andretti est la grosse déception de ces deux journées de qualifications, puisqu’aucun pilote n’a atteint le top 9. Si l’on excepte Marco Andretti, qui est pilote de l’écurie de Brian Herta, écurie bénéficiant d’un partenariat technique avec la Andretti Autosport, le meilleur représentant de l’écurie est l’ancien vainqueur Ryan Hunter-Reay en quatorzième position. Alexander Rossi, vainqueur de la centième édition en 2016 est même sur la dernière ligne de la grille de départ en avant-dernière position.

Qualifications

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”128″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”3″ number_of_columns=”3″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”Indianapolis 500 – Les photos” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

consectetur ipsum tristique tempus id et, felis accumsan ut vel, consequat. justo