Grande première pour Erik Jones à Daytona !

Au terme d’une course marquée par de très nombreux accidents, Erik Jones a finalement trouvé la clé pour s’imposer pour la toute première fois de sa carrière en Monster Energy NASCAR Cup Series à l’occasion des Coke Zero Sugar 400 sur le Daytona International Speedway.

Pour connaître le nom du vainqueur de la dix-huitième course de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series il a fallu être patient et même au-delà du raisonnable. Et c’est finalement Erik Jones qui s’impose pour la toute première fois de sa carrière pour son cinquante-septième départ en carrière.

“Ma première victoire en carrière à Daytona, quelle journée incroyable ! Quelle journée. À la mi-course je ne pensais pas que nous aurions une chance de gagner. Être ici ce soir est incroyable.”

– Erik Jones

Impliqué dans plusieurs accidents durant la course, Erik Jones est parvenu à garder une voiture compétitive grâce au travail de ses mécaniciens dans les stands. Sur la piste il a réussi à éviter les derniers accrochages pour se faufiler dans les premières positions et ainsi devenir un facteur pour la victoire finale. Ce succès lui permet de devenir le septième pilote à décrocher une place pour les playoffs, ce qui est une première pour le natif de Byron au Michigan qui est dans sa seconde saison à temps plein dans la première division de la NASCAR.

Grâce à une aide providentielle de Chris Buescher dans l’avant-dernier tour de la course Erik Jones a pu se porter en tête de la course et a ensuite réussi à contrôler Martin Truex Jr. qui était lui à la recherche de sa première victoire sur un ovale à plaques de restriction. Le champion en titre termine finalement en deuxième position devant AJ Allmendinger, Kasey Kahne, Chris Buescher, Ty Dillon, Matt DiBenedetto, Ryan Newman, Austin Dillon et Alex Bowman pour les dix premiers.

Alors que des orages menaçaient aux alentours du Daytona International Speedway, la météo n’a pas été le facteur X de cette dix-huitième course de la saison. Lors du premier segment c’est la trajectoire extérieure qui était préférentielle et c’est ainsi que Ricky Stenhouse Jr. a pris les commandes de la course après une dizaine de tours.

C’est dans le deuxième segment de la course que le grand ménage a eu lieu et c’est à Ricky Stenhouse Jr. que cela est dû. Le pilote de la Roush Fenway Racing, vainqueur des deux premiers segments des Coke Zero Sugar 400 sur le Daytona International Speedway a d’abord effectué une mauvaise poussette sur Brad Keselowski, avant quelques tours plus tard de tenter un side draft voué à l’échec sur Kyle Busch. Résultat deux gros accidents impliquant plus de la moitié du peloton et de nombreux favoris éliminés de la course.

Cet ainsi que le début du dernier segment est dominé par Michael McDowell au volant de la Ford Fusion n°34 de la Front Row Motorsports devant un Ricky Stenhouse Jr. disposant de la voiture la plus rapide du peloton.

La première partie du dernier segment s’est déroulé sous drapeau vert ce qui a permis d’avoir un arrêt sous drapeau vert aux alentours du 120ème tour. Juste après cette salve d’arrêts, les officiels n’ont d’autre choix que de sortir le drapeau jaune, la faute à un tête-à-queue de Kyle Larson suite à une crevaison. Le pilote de la Chip Ganassi Racing emporte avec lui Ricky Stenhouse Jr. qui ne peut l’éviter.

Lors de ce drapeau jaune, Jimmie Johnson purge sa pénalité pour un ravitaillement non-conforme lors de l’arrêt précédent, puisqu’il a été ravitaillé par son équipe alors qu’il était hors de son emplacement. Résultat il est relégué à un tour par les officiels, comme le prévoit le règlement.

Un tête-à-queue de DJ Kennington à vingt-huit tours du drapeau à damier dans la ligne droite arrière sera à l’origine de la septième neutralisation de la soirée.

À onze tours du drapeau à damier, Ricky Stenhouse Jr. est victime dune crevaison dans la ligne droite avant et part à la faute. Cette huitième neutralisation de la course est bénéfique à Jimmie Johnson qui peut revenir dans le tour du leader grâce à la règle du lucky dog.

À cinq tours de la fin, alors que Kevin Harvick est en tête et résiste aux assauts de Martin Truex Jr. un nouvel accident impliquant Michael McDowell, Aric Almirola, Jimmie Johnson ou encore Joey Gase contraint les officiels à sortir le drapeau jaune pour la neuvième fois de la soirée et à terminer la course sous le régime de l’Overtime.

Alors que Martin Truex Jr. allait passer sous le drapeau blanc signifiant l’entrée dans le dernier tour de la course, un nouvel accident a relancé la course pour une nouvelle tentative. Darrell Wallace Jr. pousse Clint Bowyer de travers et ce dernier va fracasser sa Ford dans le mur extérieur. Kevin Harvick, Trevor Bayne, Alex Bowman et Jimmie Johnson notamment n’arrivent pas à échapper à ce nouveau carnage. Afin d’évacuer les différentes épaves et de nettoyer la piste, les officiels sortent le drapeau rouge.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”159″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”3″ number_of_columns=”3″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”Coke Zero Sugar 400 – Les photos” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ipsum odio mi, nunc Praesent quis, felis lectus elit. felis