La passe de trois pour Brad Keselowski

Après Darlington et Indianapolis, Brad Keselowski remporte une troisième victoire de suite en Monster Energy NASCAR Cup Series et se qualifie directement pour le  deuxième tour des playoffs. Il offre également à la Team Pnske sa cinq-centième victoire en sport automobile.

Dans une course interminable du fait des nombreuses neutralisations qui ont touché la grande majorité des pilotes éligibles pour le titre de champion, Brad Keselowski s’impose et remporte une troisième victoire de suite en Monster Energy NASCAR Cup Series. Le pilote de la Team Penske offre également à son écurie, la Team Penske, sa cinq-centième victoire en sport automobile.

Grâce à cette victoire, Brad Keselowski est assuré d’être qualifié pour le deuxième tour des playoffs et ce quels que soient ses résultats ces deux prochaines semaines à Richmond puis à Charlotte sur le tracé routier.

“D’abord je dois remercier les fans d’être restés par cette chaleur. Notre équipe était très forte dans les stands et nous avons fait les bons restarts quand il le fallait.

Brad Keselowski

Le premier segment de la course s’est résumé à une lutte entre Kevin Harvick et Martin Truex Jr. à l’avantage du pilote de la Furniture Row Racing, alors que le deuxième segment de la course a permis à Brad Keselowski de récupérer un point supplémentaire au classement des playoffs.

Le deuxième segment s’est avéré désastreux pour Kevin Harvick et Erik Jones, deux des seize candidats au titre de champion. Le pilote le plus victorieux cette saison a été victime d’une crevaison à l’avant droit et a tapé le mur. Erik Jones, quelques mètres derrière la Ford n°4 au moment de l’incident, n’a pu l’éviter et a également dû renoncer.

Au terme d’une lutte de près de dix tours, Martin Truex Jr. a pris le meilleur sur Brad Keselowski en tête de la course peu après le passage du deux-centième tour. Le pilote de la Furniture Row Racing s’est immédiatement détaché.

Il faudra un drapeau jaune au tour 213 pour resserrer les écarts. Jamie McMurray tape le mur avant de perdre le contrôle de sa Chevrolet Camaro  ZL1 n°1. Chase Elliott ne peut éviter le pilote de la Chip Ganassi Racing et tous deux sont contraints à l’abandon.

Dans les stands les deux pilotes de la Team Penske, Brad Keselowski devant Joey Logano, reprennent l’avantage sur Martin Truex Jr, alors que Kyle Busch profite de la neutralisation pour effectuer quelques réparations.

Joey Logano prend le meilleur sur son coéquipier dès la relance. Brad Keselowski se retrouve une fois encore sous la pression de Martin Truex Jr, mais ce dernier n’a pas le temps de porter d’attaque sur le pilote de la Ford Fusion n°2, un accident de Kyle Busch venant une nouvelle fois ralentir le peloton alors qu’il ne reste que 35 tours à couvrir.

Si Brad Keselowski prend une fois encore le meilleur dans les stands devant Martin Truex Jr, Joey Logano et Kyle Larson, c’est ce dernier qui pointe en tête un tour après la relance au terme d’une relance dont lui seul, ou presque, a le secret. Le pilote de la Chip Ganassi Racing met en échec les deux pilotes de la Team Penske et le champion en titre, jusqu’à un accident de Denny Hamlin à l’amorce des 20 derniers tours qui regroupe tout le peloton derrière la voiture de sécurité.

Il était écrit que tous les pilotes engagés dans les playoffs ou presque devaient avoir des problèmes lors de cette course et les accidents se sont poursuivis. Alex Bowman et Jimmie Johnson vont connaître le même sort à quelques secondes d’intervalle, alors que Kurt Busch va lui aussi être pris dans un accident qui se soldera par un drapeau rouge et une fin de course sous le régime de l’Overtime.

Avant d’aller à Richmond les quatre pilotes en difficulté au championnat se nomment Jimmie Johnson, Chase Elliott, Erik Jones et Denny Hamlin à respectivement 6, 9, 19 et 20 point, sur le douzième homme pour l’instant qualifié, Alex Bowman.


Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”200″ display_type=”photocrati-nextgen_basic_thumbnails” override_thumbnail_settings=”0″ thumbnail_width=”240″ thumbnail_height=”160″ thumbnail_crop=”1″ images_per_page=”3″ number_of_columns=”0″ ajax_pagination=”0″ show_all_in_lightbox=”0″ use_imagebrowser_effect=”0″ show_slideshow_link=”1″ slideshow_link_text=”South Point 400 – Les photos” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis vel, sem, accumsan Aliquam ut