Kevin Harvick en pole à Las Vegas

Kevin Harvick signe la pole position en Monster Energy NASCAR Cup Series sur le Las Vegas Motor Speedway. Le pilote de la Stewart-Haas Racing a profité de l’aspiration pour signer le temps de référence dans la dernière partie des qualifications.

Avec le nouveau package aérodynamique, pour signer la pole position il ne faut pas forcément la voiture la plus rapide en vitesse pure, il faut être le mieux placet et bien profiter de l’aspiration. Kevin Harvick l’a bien compris et signe la pole des Pennzoil 400 sur le Las Vegas Motor Speedway.

Avec un tour bouclé en 29,914 secondes à 180,517 mph de moyenne, Kevin Harvick décroche la pole position, sa première cette saison. À l’issue des qualifications le pilote de la Stewart-Haas Racing a clairement indiqué qu’il n’avait pas la voiture la plus rapide, désignant Austin Dillon comme le pilote le plus véloce.

“La voiture la plus rapide en condition de qualifications est quatrième. Je leur ai dit avant les qualifications que la voiture la plus rapide n’obtiendrait pas la pole. Lors de la dernière partie cela dépend de l’endroit où vous êtes. C’est différent. Nous étions capable de rouler à l’intérieur lors de notre premier tour et cela nous a permis de passer la ligne au bon moment pour en faire un second. Il y a clairement une part de chance.”

Kevin Harvick

Alex Bowman et Chase Elliott sont passés juste après le temps réglementaire sous le drapeau à damier, ce qui fait que le temps de leur second tour n’a pas été pris en compte, une déception pour Alex Bowman qui a signé le meilleur temps lors de son second tour.

Les qualifications ont donc ressemblé à de très courts runs dans le draft, les pilotes attendant les derniers instants des deux dernières parties des qualifications pour sortir et signer un temps, tout en essayant de ne pas être la voiture qui mène le peloton.

Kevin Harvick signe donc la pole position devant Denny Hamlin, Kyle Busch, Astin Dillon et le rookie Daniel Hemric pour le top 5. Viennent ensuite David Ragan, Kyle Larson, Ricky Stenhouse Jr, Jimmie Johnson et Joey Logano pour les dix premiers.

À titre de comparaison, l’an dernier Ryan Blaney avait signé la pole position en 28,200 secondes à 191,489 mph de moyenne. Seuls trois pilotes, Gray Gaulding, Jeffrey Earnhardt et Joey Gase, avait signé un temps plus lent que la pole 2019 de Kevin Harvick.

Qualifications
Grille de départ

[ngg src=”galleries” ids=”96″ display=”basic_thumbnail” slideshow_link_text=”Pennzoil 400 – Les photos”]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lorem elit. lectus ut Praesent elit.