Simon Crochart émerge du chaos au Kansas

Parti des stands, Simon Crochart a dû s’armer de patience pour décrocher sa neuvième victoire de la saison et sa quatrième lors des playoffs de l’US-RACING i-FRN Cup Series.

Au fond du peloton pendant la majeure partie de la course, Simon Crochart est sorti du bois au tout dernier moment pour aller chercher sa neuvième victoire de la saison et la quatrième des playoffs. Le pilote de la TGP Motorsports a résisté à un contact de Gérald Segarra dans le dernier tour pour aller chercher le drapeau à damier.

“Au Kansas on était à fond lors des dix quinze premiers tours. C’était très chaud dans les derniers tours. On a eu plusieurs neutralisations. À une vingtaine de tours de la fin je ne pensais pas la gagner. Je suis parti des stands, j’étais en fond de peloton lors du premier tiers. Dans le deuxième tiers j’ai économisé pour essayer de ne plus faire qu’un seul arrêt.”

Simon Crochart

Sous le drapeau à damier Simon Crochart devance Jean-Baptiste Charles, Tony Repussard, Anthony Rafaël, Gérald Segarra, Cyril Nousbaum, Pierre Verne, Bertrand Fourniret, Sébastien Talagrand et Thibaut Le Flem pour les dix premiers.

Jean-Baptiste Charles signe la pole position devant Jean-Philippe Chrétien, mais dès les premiers tours de roues ce sont Cyril Nousbaum, Mickaël Cado et Pierre Verne qui s’échangent la première place.

Simon Crochart, pénalisé suite à un contact à l’origine d’un accident lors de l’épreuve de Talladega, est contraint de partir des stands et doit compter sur un drapeau jaune pour remonter dans le peloton.

Il faudra attendre le premier passage par la voie des stands de tous les pilotes pour voir le premier drapeau jaune suite à un tête-à-queue d’Antoine Marc, son second dans la course. Le pilote de la Seth Racing préfère en rester là sur cette course et ne pas interférer dans la lutte pour les dernières places qualificatives au troisième tour des playoffs.

Ce premier drapeau jaune est l’occasion pour tous les pilotes de passer par la voie des stands pour chausser quatre gommes neuves.

Sous drapeau vert les pilotes Race Clutch se sont montrés intraitables en tête et c’est Pierre Verne, vainqueur des deux premières courses de ce deuxième tour qui a mené le plus grand nombre de tours. Une neutralisation à une vingtaine de tours du drapeau à damier ressert une fois encore le peloton et c’est Cyril Nousbaum qui fait la bonne opération dans les stands en prenant les commandes de la course.

Au tour 155, un contact entre Kévin Poommier et Tony Repussard en tête de peloton sème la zizanie et de nombreux pilotes sont impliqués dont Sébastien Talagrand, Francis Dechilly, Yohann Margot ou encore Xavier Labrosse.

Jean-Baptiste Charles gagne la bataille des stands devant Pierre Verne et Gérald Segarra. Quelques instants après la relance, un contact entre Sébastien Talagrand et Julien Alavoine est à l’origine d’un nouvel accident et d’un drapeau jaune qui conduit à un green white checkered.

Joël Van Praet, Antoine Marc et Jean-Philippe Chrétien sont éliminés de la course au titre

La course du Kansas en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fringilla ipsum leo. velit, Aliquam ante. ipsum elementum ut Donec Curabitur dictum