Cyril Nousbaum se qualifie pour la finale !

Sur le petit tracé de Martinsville, Cyril Nousbaum a dominé et évité tous les problèmes pour aller décrocher une neuvième victoire cette saison en US-RACING i-FRN Cup Series, sa plus importante puisqu’il se qualifie pour la finale.

Cyril Nousbaum est donc le premier pilote à se qualifier pour la finale de Homestead au terme d’une course de Martinsville qu’il a dominée de la tête et des épaules.

“J’ai entamé cette course avec plus d’entraînement que par le passé. Je n’avais plus gagné depuis le mois de juin. Le Texas sera un bon entraînement en vue de la finale à Homestead.”

Cyril Nousbaum

Sur la ligne Cyril Nousbaum devance son coéquipier du Race Clutch Pierre Verne. Anthony Rafaël, Simon Crochart et Thibaut Le Flem complètent le top 5. Cédric Le Comte, Bertrand Fourniret, Francis Dechilly, Kévin Pommier et Gary Dumont pour le top 10.

Simon Crochart claque une nouvelle pole position devant Cyril Nousbaum, Thibaut Le Flem, Pierre Verne et Jean- Baptiste Charles.

Après 24 tours couverts, Cédric Le Comte part à la faute et est à l’origine de la première neutralisation de la course. Tous les pilotes passent par la voie des stands et c’est Jean-Baptiste Charles qui fait la bonne affaire en prenant les commandes de la course grâce à une stratégie à deux pneumatiques, mais Simon Crochart reprend très vite les commandes dès la relance.

À l’origine des deux neutralisations suivantes, Patrice Langlet est contraint à l’abandon à la suite d’un accident. Si tous les pilotes passent par la voie des stands lors de la deuxième sortie de la voiture de sécurité, ce n’est pas le cas lors de la troisième puisque Cyril Nousbaum, Thibaut Le Flem et Anthony Rafaël choisissent de rester en piste.

Les différentes neutralisations permettent aux différents pilotes de tester des stratégies diverses et variées. Tantôt deux pneumatiques, tantôt quatre, chaque pilote fait son choix en fonction du nombre de tours couverts depuis le dernier arrêt et les sensations aux volants.

À une trentaine de tours du drapeau à damier un accrochage entre Pierre Verne et Thibaut Le Flem est à l’origine d’une nouvelle nutralisation.Ls deux pilotes sont contraints de passer par la voie des stands pour réparer et remettre des gommes neuves.

Dans le trafic, Pierre Verne s’accroche avec Cédric Le Comte pour la sixième place à vingt tours de la fin. Plusieurs pilotes, dont Simon Corchart prennent le pari de prendre des gommes neuves.

Un nouvel accrochage entre Simon Crochart, Thibaut Le Flem, Jean-Baptiste Charles et Bertrand Fourniret ne crée pas de drapeau jaune.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

commodo mi, eget libero. sed elementum at venenatis in efficitur. Curabitur