Dernier galop d’essais pour l’Aeroscreen

Après Indianapolis, Richmond et Barber, l’Aeroscreen a été testé sur le Sebring International Raceway, avant son lancement officiel pour l’ouverture de la saison 2020 d’IndyCar.

À Sebring les conditions étaient parfaites pour des tests. Une météo chaude et humide, permettant de simuler les conditions météorologiques traditionnellement rencontrées pendant l’été et une piste bosselée, comme ce que le peloton retrouve sur les circuits urbains.

Sébastien Bourdais pour le compte de la Dale Coyne Racing with Vasser-Sullivan, ainsi que Patricio O’Ward (Arrow McLaren Racing SP) étaient présents. Santino Ferrucci (Dale Coyne Racing) a également pris part à la séance au volant de la monoplace de Sébastien Bourdais.

Cinq équipes engagées en IndyCar ont donc testé l’Aeroscreen, puisque la Chip Ganassi Racing, la Team Penske e Andretti Autosport ont déjà pu tester ce nouvel élément de sécurité lors des précédentes séances.

Les officiels de l’INDYCAR ont indiqué qu’en concertation avec les pilotes des décisions seront prises à la marge concernant l’implémentation d’un système de refroidissement de la tête des pilotes. Pour Sébastien Bourdais la meilleure option reste l’utilisation d’un boa, notamment lors des journées les plus chaudes.

Bill Pappas, le vice-président de l’INDYCAR en charge de la compétition a spécifié que les écuries ne seraient pas libres de développer leur propre système de refroidissement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Curabitur quis at mattis felis velit, dictum in