Les Subway Fresh Fit 500 2011

Revivez une nouvelle course historique NASCAR avec l’épreuve disputée sur le Phoenix Raceway lors de la saison 2011, les Subway Fresh Fit 500.

La saison 2011 s’ouvre avec les célèbres DAYTONA 500. Sous le drapeau à damier c’est le jeune Trevor Bayne, au volant de la Ford n°21 de la Wood Brothers Racing, qui crée la sensation et remporte l’épreuve la plus prestigieuse de la saison. Financièrement parlant, il apporte une véritable bouffée d’oxygène à son écurie, qui ne s’était plus imposée depuis un certain Elliott Sadler à Bristol en 2001.

Après cette course, la NASCAR met le cap à l’ouest et plus précisément dans l’Arizona pour les Subway Fresh Fit 500. Deuxième des DAYTONA 500 une semaine auparavant, Carl Edwards signe la pole au volant de la Ford n°99 de la Roush Fenway Racing à 137,279 mph de moyenne. Il partage la première ligne de la grille de départ avec Kurt Busch, qui poursuit au sein de la Team Penske, mais passe de la n°2 à la n°22.

Quarante-cinq pilotes sont engagés pour cette deuxième des trente-six courses de la saison. Si Larry Gunselman retire la Toyota n°64 de Mike Bliss avant les qualifications, Bob Keselowski, maintient la Dodge n°92 pour son fils Brian. Cependant, le frère de Brad Keselowski ne parvient pas à décrocher l’une des quarante-trois places sur la grille de départ.

Les Subway Fresh Fit 500 2011

Retrouvez davantage de courses historiques NASCAR sur la page dédiée de notre site.