Chase Elliott champion NASCAR Cup Series 2020 !

Le témoin est passé. Le jour de la dernière course de Jimmie Johnson à temps complet en NASCAR Cup Series, Chase Elliott s’impose sur le Phoenix Raceway et remporte le titre de champion.

Déjà champion en NASCAR XFINITY Series, Chase Elliott ajoute une nouvelle ligne à son palmarès et devient à 24 ans champion NASCAR Cup Series. Le pilote de la Hendrick Motorsports s’est fait peur avec une pénalité infligée avant la course pour une voiture non conforme à deux reprises lors de l’inspection. Résultat, il a dû partir de l’arrière du peloton et remonter.

Avec 153 tours menés sur les 312 couverts, Chase Elliott a dominé et s’impose avec près de trois secondes d’avance sur Brad Keselowski. Joey Logano et Denny Hamlin complètent le top 4 de la course et donc du classement général. Pour sa dernière course en carrière à la Hendrick Motorsports, Jimmie Johnson s’offre une sortie par la grande porte avec une cinquième place derrière les quatre monstre de la course.

C’est incroyable. Nous l’avons fait. C’est irréel. Alan Gustafson est maintenant champion en tant que chef d’équipe et il le mérite. La course de la semaine dernière a été très importante. J’attendais le drapeau jaune à la fin. Joey (Logano) était survireur et j’ai pu le passer. Après une année comme nous avons eu, être champion en NASCAR Cup Series est irréel. Ma famille a joué un rôle important dans ma carrière, Monsieur Hendrick également en donnant ma chance.

Chase Elliott

Bill Elliott et Chase Elliott deviennent donc le troisième duo père/fils à être sacrés champions en NASCAR Cup Series après les Petty (Lee et Richard) et les Jarrett (Ned et Dale).

Ryan Blaney, Kevin Harvick, Matt DiBendetto, William Byron et Martin Truex Jr. complètent le top 10 de cette dernière course de la saison.

Les quatre prétendants au titre au quatre premières places. Tel fut le scénario principal de cette finale disputée pour la première fois de l’histoire sur le Phoenix Raceway. Denny Hamlin, Brad Keselowski, Joey Logano et Chase Elliott étaient les quatre pilotes pouvant jouer le titre de champion en NASCAR Cup Series et tour à tour ils ont eu des raisons d’y croire.

Le premier segment revient à Joey Logano qui n’a laissé à personne le soin de mener. Lors du deuxième segment, Chase Elliott prend rapidement les commandes, mais perd la lutte qui l’oppose à Brad Keselowski dans les vingt derniers tours du segment.

Le pilote de la Hendrick Motorsports poursuit sa domination dans le dernier segment de la course. Comme lors du deuxième segment, un arrêt sous drapeau vert est effectué. Les prétendants au titre retardent au maximum leur venue dans la voie des stands afin de ne pas hypothéquer leurs chances de victoire en cas de neutralisation.

Joey Logano et Denny Hamlin sont les premiers à entrer à 54 tours du terme de la course, imités deux tours plus tard par Chase Elliott et Brad Keselowski. Le choix de rentrer plus tôt s’avère payant pour Joey Logano qui prend le meilleur sur Chase Elliott, alors que Brad Keselowski a perdu du temps dans les stands pour la seconde fois de la course, après un mauvais arrêt lors du drapeau jaune de compétition dans le premier segment.

Dans le trafic Chase Elliott comble l’écart sur Joey Logano et reprend les commandes à 42 tours du drapeau à damier. Le pilote de la Hendrick Motorsports a alors accentué son avance pour compter près de trois secondes d’avance sur Joey Logano à l’amorce des vingt derniers tours. Brad Keselowski à quatre secondes et Denny Hamlin à sept secondes sont également trop loin pour espérer quoi que ce soit à la régulière.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

massa libero odio elit. ut vel, id efficitur.