La Hendrick Motorsports survole la première séance

La première séance d’essais de la NASCAR Sprint Cup sur le Pocono Raceway en préparation des PENNSYLVANIA 500 a été très perturbée par la pluie et finalement dominée par Mark Martin et l’ensemble de la Hendrick Motorsports.

En raison de la pluie tombée durant la matinée, les officiels avaient retardé de quelques minutes le début de la séance pour vérifier l’état de la piste. Des les premiers tours de roues, AJ Allmendinger est parti à la faute au volant de sa Dodge n°44 forçant la NASCAR à neutraliser une première fois la séance.

Alors que les pilotes étaient revenus en piste, des débris sur la piste avaient une nouvelle fois obligé les officiels à sortir le drapeau jaune après une dizaine de minutes de roulage.

A cet instant, alors qu’ils n’avaient bouclé qu’un seul tour chronométré, les coéquipiers Jimmie Johnson et Dale Earnhardt Jr. occupaient les deux premières places de la séance avec respectivement des chronos de 53.70 secondes et 53.74 secondes. Kyle Busch, Tony Stewart et Ryan Newman complétaient le Top-5.

Au passage de la 25 minutes, Mark Martin s’était élancé en piste et avait immédiatement bouclé un tour suffisamment rapide (54.08) pour se placer en troisième position offrant ainsi un triplé temporaire à la Hendrick Motorsports.

Après 30 minutes, le trio de tête n’avait toujours pas évolué, mais quelques instants plus tard, Martin reprenait la piste et signait un tour en 53.14 secondes à 169.354 mph de moyenne pour prendre l’avantage sur ses deux coéquipiers. Entre temps, Jeff Gordon, le quatrième pilote de la Hendrick Motorsports récupérait le quatrième meilleur temps offrant ainsi un quadruplé à son équipe.

A la mi-séance (45 minutes), le Top-10 était occupé par Martin, Johnson, Earnhardt JR., Gordon, Ky. Busch, Stewart, Newman, Greg Biffle, Dave Blaney et Sam Hornish Jr. La domination de la Hendrick Motorsports et de son équipe fille – la Stewart-Haas Racing – était alors très impressionnante sur le tracé si particulier de Pocono.

Michael Waltrip est ensuite parti en tête à queue déclenchant la troisième neutralisation de la séance juste avant l’arrivée de la pluie dans le virage n°4 et l’arrêt de la séance peu de temps avant l’heure de roulage ne laissant aucun espoir aux pilotes de reprendre la piste dans les 30 minutes restantes.

C’est donc finalement Martin qui a terminé la séance avec le meilleur temps grâce à un meilleur tour bouclé en 53.14 secondes à 169.354 mph et seulement quatre bouclés à son actif. Il a devancé ses coéquipiers de la Hendrick Motorsports.

Praesent Sed at amet, commodo elit.