Helio CASTRONEVES en pole sur le Milwaukee Mile.

L’écurie Penske semble avoir trouvé les réglages qui font le succès en qualification sur le Milwaukee Mile. En effet cette pole signée Helio CASTRONEVES est la 3ème consécutive en trois années. La seconde place sur la ligne 1 a été signée par Scott DIXON.

Helio a réalisé le meilleur tour de la séance à 171.017 mph (21.3596 secondes). Il partira ainsi de la même place que en 2006 alors que en 2005 c’était son équipier Sam HORNISH Jr qui s’élançait en premier.

C’est tout simplement génila de s’élancer en tête ! Une journée ne fut suffisante pour faire tout le travail que nous devions faire mais il faut l’accepter car la règle est la même pour tout le monde. Nous avons une voiture rapide et plus que certainement très constante.

La saison dernière, Helio avait mené 31 tours avant de s’accrocher avec une autre voiture qui le fit rétrograder en 14ème position. Cette course du Milwaukee Mile n’est pas pour le moment une course qui lui a réussi car son meilleur résultat n’est que 12ème.

Ce circuit est tellement fou ! je l’adore mais il y a toujours durant la course quelque chose qui ne tourne pas rond. Cette année sera une bonne année… j’espère.

Pour Scott DIXON (2ème) : “Ce matin ça n’allait pas. Nous avons fait des modifications sur la voiture.

Pour les voitures Andretti Green Racing, la fièvre de la victoire de Dario FRANCHITTI à Indianapolis semble retomber car le résultat n’est pas des meilleurs. Si Tony KANAAN réussit à être 3ème, il en va beaucoup moins bien pour les 3 autres pilotes : FRANCHITTI (10ème), ANDRETTI (14ème) et Danica PATRICK (17ème).

Pour Tony KANAAN : “Je ne suis pas en pole alors je ne suis pas heureux ! Nous voulions vraiment y être et ce résultat est une grosse déception. D’accors, être 3ème ce n’est pas mal mais inacceptable quand vous vous attendez à être premier. Je garde néanmoins confiance en ma voiture qui est bonne en course.

EN 3ème ligne nous retrouvons Sam HORNISH Jr et Kosoke MATSUURA qui semble revenir se reacheter après un début de saison catastrophique. “Certains pensent que je ne suis pas bon sur les petits ovales et bien je veux les faire mentir car j’y suis fort.”

Jeff SIMMONS n’a pas enregistré de temps car il s’est crashé dans le mur à la sortie du virage 2 de la seconde séance d’essais.

La grille complète.

sem, elit. elementum felis libero consectetur nunc accumsan justo porta.