La saison des records pour Hornaday Jr. ?

En remportant l’épreuve de Nashville samedi dernier, Ron Hornaday Jr. est entré dans le livre des records puisqu’il venait d’enlever sa cinquième épreuve de suite dans la troisième division de la NASCAR. Il rejoignait ainsi au palmarès des Bobby Allison et Richard Petty, rien que ça !

Mais à la différence de Ron Jr., Allison et Petty avaient réalisé l’exploit de remporter cinq épreuves de suite en 1971 en NASCAR Sprint Cup Series. Le King était même allé plus loin en 1967 puisqu’il avait décroché dix courses consécutives, le record absolu.

Ron Hornaday Jr. : “honnêtement c’est incroyable. Cinq à la suite. Wow ! C’est assez sympa. Je dois remercier toute l’équipe, ils ont fait un boulot incroyable sur ce truck n°33.”

Bien que ce soit sa toute première victoire à Nashville, il s’agit déjà de la quarante-cinquième victoire en carrière pour Hornaday. Mais comme le veut la tradition à Nashville, le vainqueur remporte une guitare.

Ron Hornaday Jr. : “je suis très fier d’avoir remporté une guitare Sam Bass. Je l’ai tellement attendu qu’enfin l’avoir est quelque chose de sympa.”

Cette saison, quatorze des vingt-cinq manches prévues au calendrier ont été disputées et Ron Jr. en a remporté six d’entre-elles, soit autant que l’an dernier. Son record de victoires en une saison date de 1997 avec sept. C’est toujours Greg Biffle, qui depuis 1999, détient le plus grand nombre de victoires en une année avec neuf.

Outre le fait d’avoir remporté cinq épreuves à la suite, c’est la domination avec laquelle il s’est imposé qui est impressionnante. En cinq courses, il a atteint deux fois le rating parfait de 150,0 – à Milwaukee puis à Memphis – et à Nashville il s’est contenté de 149,8. Mieux encore sa position moyenne, si elle n’était que de 1,5 à Milwaukee, il a fait 1,2 à Memphis puis 1,3 à Nashville.

Sur les cinq dernières courses, il a donc un rating moyen de 144,8, une position moyenne de 1,9, 225 meilleurs tours, 566 tours menés et cerise sur le gâteau, cent pour cent des 905 tours bouclés dans le top-15.

Hornaday met donc une cinglante claque à ses adversaires puisque ses plus proches rivaux dans chacune des catégories sont : (entre parenthèse est indiqué le différentiel avec Hornaday)

– Mike Skinner avec un rating de 105 (-39,8) ;

– Todd Bodine avec une position moyenne de 6,3 (-4,4) ;

– Mike Skinner avec 89 meilleurs tours ( -136) ;

– Todd Bodine avec 83 tours menés (-483).

L’écart de 216 points entre Hornaday et Matt Crafton, son dauphin au championnat, est le plus important dans l’histoire de la Truck Series après quatorze courses. Il éclipse le précédent record qui datait de 1999 lorsque Jack Sprague menait de 165 points sur Greg Biffle. Si Sprague avait été champion, Biffle était revenu à huit longueurs. Jusqu’à cette année le deuxième plus grand écart avait été enregistré en 2005 avec Musgrave qui comptait 158 points d’avance sur Setzer. Musgrave avait été champion cette année là, mais Setzer était revenu à 55 longueurs.

Sachant que Ron Hornaday Jr. a déjà remporté des courses sur six des onze ovales qui seront visités d’ici la fin de la saison, et à la vue de ses statistiques on ne peut plus impressionnantes, il est légitime de penser qu’il devrait améliorer son record de victoires, ainsi que celui de Biffle. S’il parvient à remporter le titre, il deviendrait le seul quadruple champion dans cette série, puisqu’il est actuellement a égalité avec un autre vétéran, Jack Sprague.

velit, tristique ut tempus nec efficitur. libero Aenean