La Joe Gibbs Racing a bien donné une consigne à Erik Jones

Les communications radio de la Joe Gibbs Racing en fin de course sur le Martinsville Speedway en NASCAR Cup Series font état d’une consigne donnée à Erik Jones.

Wally Brown, le directeur de la compétition de la Joe Gibbs Racing a indiqué ce lundi que l’écurie ne donnait pas de consigne. Pourtant les écoutes des conversations téléphoniques font bien état d’une consigne transmise à Erik Jones en fin de course de ne pas dépasser Denny Hamlin. Cet ordre a été directement transmis par son spotter Rick Carelli.

Denny Hamlin va être rugueux, car il en a besoin. Ça se joue à trois points avec ces gars. Il va être rugueux, car il en a besoin. Ça se joue à trois points avec des gars. Sois-en conscient.

Rick Carelli

La réponse d’Erik Jones ne s’est pas faite apprendre puisqu’il a indiqué qu’il y avait un écart conséquent derrière lui, puis 80 secondes plus tard son chef d’équipe reprend la conversation.

Ne le dépasse pas, Jones. Reste avec lui et conduis comme tu peux.

Rick Carelli

Cette conversation a eu lieu à l’amorce des quinze derniers tours des Xfinity 500.

Sous le drapeau à damier Denny Hamlin prend la onzième place juste devant Erik Jones. Au championnat Denny Hamlin a terminé le Round of 8 avec neuf points d’avance sur Kevin Harvick. Ce dernier a tenté de sortir Kyle Busch pour gagner une place, mais s’est raté et a finalement perdu sept positions dans cette manœuvre.

À l’issue de la course Erik Jones a échangé avec son chef d’équipe Chris Gayle.

Bonne voiture Chris. Je ne sais pas quoi dire à propos de la fin. Je t’en parlerai quand je serai rentré.

Erik Jones

La réponse du chef d’équipe d’Erik Jones ne s’est pas faite attendre “Oui. Exactement.” a -t-il simplement répondu.

Ce n’est pas la façon dont nous courons. Si vous écoutez toute cette transcription, il y a eu beaucoup de discussions sur les implications ponctuelles de plusieurs équipes. Il faut regarder les choses en face, à ce moment-là, Denny n’allait pas le laisser passer. Ils auraient probablement eu un accident s’il (Erik -ndlr) avait essayé, comme ce qui s’est passé dans le dernier tour entre Kevin Harvick et Kyle Busch. Les enjeux sont élevés. Vous n’allez pas abandonner ces places à cet instant, vous allez faire tout ce que vous pouvez pour les conserver. Cet ainsi que je vois les choses.

Wally Brown

L’article 7.5 du règlement de la NASCAR indique que les compétiteurs doivent se donner à cent pour cent dans le but d’obtenir le meilleur résultat possible. Tout compétiteur qui intente une action dans le but d’altérer artificiellement le résultat peut être sujet à une pénalité. L’altération artificielle est défini comme toute action qui montre ou suggère qu’un compétiteur n’est pas à cent pour cent de ses capacités et est à la discrétion de la NASCAR.

Rappelons qu’en 2016 lors de la course des playoffs de Talladega trois des pilotes de la Joe Gibbs Racing avaient passé toute la course à l’arrière du peloton afin d’éviter les incidents. La NASCAR avait indiqué que c’était une une stratégie d’équipe.

Au lendemain de cette course, Kyle Busch avait posté un message sur Twitter “Ne détestez pas les joueurs… Détestez le jeu.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vulputate, ultricies risus. suscipit elit. pulvinar Lorem