Kevin Harvick n’ira pas en finale !

À la seule lecture du classement général au soir de la seconde course de Martinsville en NASCAR Cup Series, la surprise est de taille : Kevin Harvick, pilote le plus victorieux cette saison avec neuf succès, terminera la saison au mieux cinquième.

Il y a des gifles qui font office d’avertissement, d’autre qui font mal, à quatre jours, Kevin Harvick a reçu un avertissement au Texas avec une seizième place sous le drapeau à damier, tandis qu’à Martinsville, une manœuvre désespérée pour les uns, désespérante pour les autres, n’aura pas suffit à cacher la misère, Kevin Harvick est éliminé de la course au titre, malgré une deuxième place au Kansas en ouverture du Round of 8.

Neuf victoires, 67 points de playoffs, une domination sans égale et pourtant Kevin Harvick s’est pris les pieds dans le tapis à Martinsville, la faute, notamment, à une tenue de route défaillante sur le plus petit ovale de la saison. Dans le dernier virage de la course Kevin Harvick a tenté de sortir Kyle Busch afin de récupérer un point qui lui aurait permis de se qualifier pour la finale, mais cette manœuvre s’est retournée contre lui.

Dans un ultime effort j’ai essayé de rentrer dans Kyle Busch et je l’ai sorti. Je suis désolé de l’avoir impliqué de la sorte pour gagné un point. Ce n’étaient pas trois bonnes semaines pour nous. Nous avons donné tout ce que nous avions.

Kevin Harvick

Pour la cinquième fois de l’histoire un pilote avec au moins neuf victoires va terminer la saison au-delà de la quatrième place. En 1965, Junior Johnson avait pris la douzième place avec treize victoires, en 1969, Bobby Isaac se classait sixième malgré dix-sept succès, tandis que David Pearson en 1973 et 1976 se classait respectivement treizième avec onze succès et neuvième avec dix victoires. Des pilotes cités, seul Bobby Isaac a effectué une saison complète.

Souvent à l’aise à Phoenix, Kevin Harvick pourrait devenir le troisième pilote après Jeff Gordon (1996, 1997 et 1998) et Jimmie Johnson (2007) à remporter au moins dix courses dans une même saison. Cependant, depuis la saison 2014 et l’instauration du système actuel de playoffs, la dernière course de la saison a toujours été remportée par l’un des quatre prétendants au titre. Cependant, une dixième victoire cette année viendrait-elle sauver le bilan de la saison 2020 ? Rien n’est moins sûr…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo at pulvinar ut neque. sem, nec Aliquam libero. efficitur.