Austin Cindric s’impose à Indy

Austin Cindric s'impose à Indy

Le week-end de rêve continue pour Roger Penske à Indy, puisqu’Austin Cindric s’impose lors de la course disputée en NASCAR XFINITY Series.

Austin Cindric s’impose une fois encore sur circuit routier en NASCAR XFINITY Series, cette fois à Indy à l’occasion des Pennzoil 150 at the Brickyard. Le pilote de la Team Penske, dominateur lors du dernier segment n’a laissé aucune chance à ses rivaux. Austin Cindric remporte ainsi la seconde course routière de l’histoire sur l’Indianapolis Motor Speedway Road Course en NASCAR XFINITY Series.

Incroyable ! Tout d’abord je dois remercier Roger Penske de m’avoir donné ma chance. Cette piste est incroyable et signifie tant pour ma famille. Il n’y a rien de plus grand que le trophée d’Indianapolis.

Austin Cindric

Austin Cindric s’impose pour la cinquième fois de la saison, mais pour la première fois sur routier. Il s’agit de sa treizième victoire en NASCAR XFINITY Series, la cinquième sur circuit routier.

Le champion en titre de la discipline, qui sera au volant de la n°2 en Cup la saison prochaine devance sur la ligne AJ Allmendinger, Justin Haley, Chase Elliott et Noah Gragson pour le top 5. Austin Dillon, Myatt Snider, Riley Herbst, Harrison Burton et Andy Lally complètent le top 10.

Parti de la pole AJ Allmendinger se rate au premier virage, puis à l’amorce du dernier freinage du premier tour. Il termine ce premier tour en huitième position. Derrière, plusieurs pilotes se font surprendre par un ralentisseur à l’exterieur du sixième virage et détruisent leurs voitures. C’est notamment le cas de Kevin Harvick qui casse la barre antiroulis et la pompe de la direction assistée. Bandon Jones est également contraint à l’abandon à la suite de cet incident.

Riley Herbst essaie de bénéficier de l’absence de Michael Annett pour marquer de gros points en vue de décrocher la dernière place qualificative pour les playoffs. Le pilote de la Stewart-Haas Racing reste en piste en fin de segment lors d’une neutralisation causée par Ryan Sieg. Ainsi, il relance en tête à cinq tours du but, mais Justin Haley parvient à prendre les commandes au dernier freinage. Riley Herbst marque malgré tout neuf points.

Lors de la relance du deuxième segment, le premier tour est des plus agités. Chase Elliott par et Ty Gibbs se font sortir par leurs coéquipiers respectifs, Sam Mayer et Aniel Hemric, tandis que Kris Wright décolle sur le boudin à l’extérieur du virage n°5. Aucun drapeau jaune n’est brandi par les officiels ce qui coûte un tour à Ty Gibbs qui doit passer par la voie des stands changer ses gommes.

Une neutralisation, suite l’arrêt en piste d’Austin Hill permet à Ty Gibbs de revenir dans le tour. À trois tours de la fin du segment, Justin Allgaier rentre aux stands, mais le drapeau jaune sort une fraction de seconde avant qu’il ne franchisse la ligne d’entrée aux stands. La pénalité est inévitable pour le pilote de la JR Motorsports.

Les Pennzoil 150 at the Brickyard en bref