Qui aurait bien pu penser que Kevin Harvick allait connaître un début de saison aussi réussi ? Sûrement pas la majorité des spécialistes, ni lui même d’ailleurs. Pourtant les faits sont là: victoire au Shootout et seconde place au Daytona 500.

La victoire de Harvick au Bud Shootout avait pourtant parue un peu chanceuse. A la limite de se mettre dehors à la sortie du virage 3 dans l’avant dernier tour, il bénéficiait finalement d’un superbe push de Denny Hamlin… qu’il avait failli mettre dans le mur quelques secondes plus tôt, certes involontairement.

Après des essais moyens et une Gatorade sans relief, Harvick attaquait le Daytona 500 calmement. Evitant le big one provoqué par Dale Earnhardt Jr. et Brian Vickers, il remontait assez vite le peloton en compagnie de son coéquipier Clint Bowyer jusqu’à intégrer le top-5 en fin de course.

Finissant finalement second derrière Matt Kenseth, Harvick aurait pu être un peu déçu puisqu’il aurait sûrement pu prendre la tête de la course quelques instants après le drapeau jaune final avec l’aide de Bowyer et ainsi gagner son second Daytona 500 en trois ans. Mais finalement, la boucle est bouclée puisque c’est justement Kenseth qui avait offert la victoire à Harvick en 2007, les deux pilotes ont donc inversé les rôles cette année.

Puis après tout, commencer la saison par une seconde place est tout sauf une mauvaise nouvelle. S’il demeure aussi performant lors des prochains rendez-vous, Harvick pourrait être l’un des favoris pour le titre 2009.