Vous ne pouviez pas reprocher à Kyle Busch de croire que le Bristol Motor Speedway lui devait une victoire en NASCAR Sprint Cup. Après tout, le pilote de la Toyota n°18 avait mené 415 des 500 tours de course en août dernier avant de terminer deuxième.

Busch n’a pas attendu sur le short-track de 0.533 mile s’offre à lui et a été chercher sa victoire en contrôlant d’une main de maître l’épreuve des Food City 500 dimanche à Bristol. Busch a mené 378 tours en route vers sa deuxième victoire de la saison.

Le pilote de la Joe Gibbs Racing a résisté à son coéquipier Denny Hamlin et finalement coupé la ligne avec 0.391 seconde d’avance dans une arrivée sous le régime du green-white-checkered-flag et 503 tours de course. Cette victoire est la 14ème en carrière pour Busch et la 10ème depuis son arrivée à la JGR début 2008.

« Cela a tout simplement été un grand jour. » a déclaré Busch, pour qui ce deuxième succès à Bistol casse une série de 13 victoires sur 13 circuits différents.

« Cet endroit me devait quelque chose, mais vous ne pouvez rien demander aux circuits. Vous devez travailler et aller le chercher vous-même…Mais nous avions la voiture pour cela aujourd’hui. »

Le triple champion en titre de la NASCAR, Jimmie Johnson a égalé son meilleur résultat à Bristol (août 2004) en terminant à la troisième place, juste devant son coéquipier et patron Jeff Gordon qui augmente encore son avance au championnat. Kasey Kahne a terminé cinquième collectant ainsi son deuxième Top-5 en carrière sur le fameux demi-mile du Tennessee.

Le poleman Mark Martin, l’autre pilote sur la première ligne, Ryan Newman, Jeff Burton, Juan Pablo Montoya et Marcos Ambrose ont complété le Top-10 de cette course. A noter que c’est la première fois qu’Ambrose termine mieux que 17ème dans une course de Cup sur un ovale.

Le neuvième et dernier drapeau jaune a été déclenché par l’explosion du moteur du rookie et coéquipier de Busch, Joey Logano. Lors du dernier restart, Hamlin, alors deuxième, a insisté sur la capacité de Busch à rapidement creuser l’écart.

« Nous avions une bonne voiture » a expliqué Hamlin qui gagne six places au classement général. « Cela fonctionnait très bien sûr les longs runs. Je perdais un peu de terrain dans les lignes droites au moment des restarts, mais dès le cap des 100 tours nous revenions facilement. Lorsque nous avons eu un drapeau jaune à 50 ou 60 tours de l’arrivée (tour 442 avec Kevin Harvick qui va frotter le mur), je savais que cela allait être difficile. La voiture de Busch était vraiment rapide. »

Le dernier ravitaillement sous drapeau jaune, après l’accident d’Harvick, a également coûté cher à Johnson. Après un passage par les stands anormalement long, la Chevrolet n°48 a perdu trois places et est repartie cinquième au tour 450.

« Nous avons eu un problème avec la roue arrière gauche je crois. Je ne suis pas sûr parce que je n’en ai pas encore parlé avec Chad (Knaus), mais je crois que le Jack n’a pas assez levé la voiture. »

Après un autre court drapeau jaune pour un tête à queue de David Stremme, Johnson est reparti cinquième au tour 460 et a réussi à prendre l’avantage sur Martin et Kahne avant que Logano ne perde son moteur rependant de l’huile sur la piste et offrant ainsi des prolongations aux fans.

Avec cette nouvelle victoire, les frères Kyle et Kurt Busch ont combiné trois victoires de suite pour la deuxième année consécutive. Kyle s’était imposé à Las Vegas et Kurt à Atlanta. En 2008, cette série avait atteint quatre course.

Au championnat de la NASCAR Sprint Cup, Kyle Busch gagne trois positions et pointe désormais à la quatrième place à 85 points derrière Gordon. Kurt Busch (11ème dimanche) et Clint Bowyer (13ème) sont respectivement deuxième et troisième à 76 et 79 points.

Malgré sa 38ème place de dimanche, le jeune Logano conserve sa voiture dans le Top-35 (34ème) ce qui lui assure une place sur la grille de départ dimanche prochain à Martinsville.

Splash’n Go
Retrouvez une analyse complète de cette course dans l’émission Splash’n Go de mercredi soir sur US-Racing.com.