Les récompenses de la saison en Nascar Craftsman Truck Series.

La saison de Nascar Craftsman Truck
Series
s’est achevée le 17 novembre dernier sur l’ovale de
Homestead-Miami par une nouvelle victoire de Mark Martin et le
titre d’un autre vétéran, Todd Bodine. Voici les
récompenses de la saison en Truck Series.

Pilote de l’année :
Todd Bodine

Todd Bodine s’est classé à
cinq reprises dans le top-5 de la Nascar Busch Series et en
1997, il avait même terminé second derrière Randy
Lajoie
. L’an passé, il avait signé cinq victoires
en Truck Series, dont trois consécutives. Il a surfé
sur cette vague de succès pour entamer la saison 2006. Malgré
avoir été battu deux fois de suite par Mark Martin à
l’occasion de « green – white – checkered flags »
en tout début de saison, Bodine a pris sa revanche sur Martin
à Atlanta, avant de battre son coéquipier Ted
Musgrave
à St Louis et devancer Mike Skinner dans
le dernier tour au Texas. Bodine a subtilisé la tête du
championnat à Martin après sa victoire à Gateway
et malgré la pression de Musgrave dans un premier temps, puis
de Johnny Benson, Todd est devenu le premier membre de la
famille Bodine à remporter un titre dans une des séries
nationales de la Nascar.

En plus de ses trois victoires, Bodine
a récolté 12 top-5 et 16 top-10. Il n’avait jamais fini
en dehors du top-20 avant sa 25e place à Atlanta en fin de
saison, mais à ce moment là, son avance sur Benson
était quasiment insurmontable. Il doit notamment son titre à
la fiabilité de son Toyota Tundra : il n’a jamais abandonné
en raison d’un crash ou d’une panne mécanique, ce qui fait
qu’il a bouclé 4075 des 4079 tours de la saison.

A titre de comparaison, en seulement 14
départs, Martin compte six victoires, 11 top-5 et 12 top-10 et
il a fini la saison à la 19e place du classement, en devançant
sept pilotes ayant au moins 20 départs cette saison.

Comeback de l’année :
Johnny Benson

Champion de la Série Busch en
1995, Johnny Benson semblait promis à un brillant avenir en
Nascar. Mais le natif du Michigan n’est jamais parvenu à
s’imposer en Nextel Cup. En 271 départs, il n’a signé
qu’une victoire, en 2002 à Rockingham. A la fin de la saison
2003, il n’avait plus de volant. A 41 ans, sa carrière
semblait terminée, mais Bill Davis lui a offert le
volant du Toyota Tundra #23 etaprès avoir terminé 10e
en 2005, il est resté dans la course au titre jusqu’à
la dernière course de la saison à Homestead-Miami. Il a
signé 13 top-5 et 17 top-10 dont cinq victoires, ce qui
constitue sa meilleur saison depuis 10 ans.

Meilleur rookie de l’année
:
Erik Darnell

Avec plus d’une douzaine de candidats,
la lutte pour le titre de meilleur rookie cette saison a été
disputée en Truck Series. Erik Darnell, troisième
génération d’une famille de pilotes originaires de
l’Illinois, a signé 12 top-10 et il a fait la différence
sur ses concurrents grâce à cinq très bons
résultats consécutifs en fin de saison. Darnell avait
fait ses débuts en Truck en 2004 avec une 26e place à
Milwaukee après une carrière réussie en karting
et sur short-track. Après avoir gagné son volant lors
des détections organisées par son propriétaire,
Jack Roush.

Darnell a débuté sa
saison en terminant sixième, 11e, huitième et encore
11e, respectivement à Daytona, en Californie, à Atlanta
et à Martinsville. Sur les sept premières courses, il
s’est classé 13e ou mieux à six reprises, ce qui l’a
placé en 11e position au classement.

Il a toutefois chuté à la
16e place en cours de saison, avant de revenir après sa
deuxième place à Memphis derrière Jack
Sprague
. Darnell a aussi signé une pole à Nashville
deux courses plus tard. Il a aussi aligné 13 courses sans
terminer en dehors du top-10 et 14 courses consécutives en
terminant dans le tour du leader. Il a terminé la saison sur
les chapeaux de roue en finissant trisième à
Martinsville et à Atlanta, neuvième au Texas, dixième
à Phoenix et à nouveau troisième à
Homestead.

Parmi les autres rookies, le pilote
australien originaire de Tasmanie, Marcos Ambrose, s’est
illustré pour ses débuts en Stock Car en signant une
pole au Kentucky et des top-5 au Kansas et à Nashville.

Chad McCumbee et Aric Almirola ont
également montré de belles choses avec quelques top-10.

Equipe de l’année :
Germain Racing

Actifs dans le sponsoring depuis trois
décennies, les frères Germain (Bob, Steve et Rick) ont
débuté en Truck Series en tant que propriétaires
à la fin de la saison 2004. Ils ont engagé deux Mike
Hillmans : le père comme manager général et le
fils comme crew chief. Le volant a été confié à
Todd Bodine, le plus jeune des trois frères originaire de New
York.

Quand Jim Smith a liquidé
son équipe Ultra Motorsports après avoir
remporté le championnat en 2005, Ted Musgrave a rejoint
l’équipe. Avec Bodine et Musgrave, Germain Racing disposait
ainsi d’un duo de très bons pilotes, capable d’amener l’équipe
aux sommets.

ante. elementum elit. risus lectus elit. sem, ut venenatis, commodo