Incroyable ! Aric Almirola s’impose en Busch Series sans être dans la voiture.

Aric Almirola a remporté samedi les AT&T 250 en Nascar Busch Series sur le circuit de Milwaukee sans être au volant. C’est en effet, Denny Hamlin qui a coupé la ligne d’arrivée en tête après que les patrons de la Joe Gibbs Racing aient décidé de lui faire prendre le volant à la place d’Almirola au 59ème tour de course.

Hamlin a ensuite rattrapé un tour de retard (lié au changement de pilote) pour finalement s’imposer.
Les règles de la Nascar étant très claires à ce sujet, c’est au pilote au volant de la voiture au moment du départ que reviennent les points mais jamais dans l’histoire de la Busch Series la question ne s’était posée pour une victoire. A noter toutefois que cela était déjà arrivée en Nascar Nextel Cup en 1977 à Talladega entre Darrell Waltrip et Donnie Allison.

En fait, Almirola n’était pas sensé prendre le départ de la course. Il devait qualifier la voiture et laisser sa place à Hamlin de retour de Sonoma. Mais un problème technique sur l’hélicoptère qui a amené Hamlin a retardé son arrivée au circuit. La Joe Gibbs Racing a donc été obligée de faire prendre le départ à Almirola. Ce dernier n’a pas désirer commenter la décision de le remplacer pendant la course.

A l’arrivée, Hamlin (Almirola) a devancé Scott Wimmer, Jason Leffler, Brad Coleman et Jason Keller.

consectetur sem, Donec lectus commodo ut facilisis quis, ut