Jeff Gordon et la Hendrick Motorsports en démonstration à Talladega

Jeff Gordon n’aura pas montré le bout de sa Chevrolet durant toute la course avant de prendre définitivement la tête du peloton dans le dernier tour pour s’imposer. Cette victoire est la cinquième victoire du quadruple champion de la Nascar cette saison et la sixième sur l’impressionnant circuit de Talladega. Il reprend l’avantage au classement de la Nascar Nextel Cup sur son coéquipier Jimmie Johnson.

La course de ce week-end a marqué les débuts très attendus de la COT sur une course utilisant les plaques de restriction et pour le plus grand plaisir des fans, les luttent ont été nombreuses dans la pure tradition des Superspeedway.

Le peloton a roulé aussi bien en ligne qu’en paquet avec parfois trois voire quatre voitures de front à plus de 300 km/h. Et comme souvent sur ce type de course tout s’est décidé dans les derniers tours.

Après avoir passé la majeure partie de la journée à l’arrière du peloton, les Hendrick Boys (Gordon, Johnson et Casey Mears) se sont alliés pour remonter à l’avant et finalement griller la politesse aux pilotes de la Penske longtemps leader. A l’arrivée, Gordon a devancé Johnson, Dave Blaney sur sa Toyota, Denny Hamlin et Ryan Newman.

La course a bien sur eu son lot de neutralisations dont une dernière à dix tours du drapeau à damier. L’auteur de la pole position, Michael Waltrip, réalisait une course très solide quand une crevaison (?) lui a fait perdre le contrôle de sa voiture emmenant avec lui Greg Biffle, Elliott Sadler et Tony Raines.

Lors du restart, la Hendrick Motorsports n’a laissé aucune chance aux autres pilotes en s’installant à l’avant des deux lignes de voitures pour s’offrir un duel jusqu’à la ligne.

Cette course sur le circuit de Talladega a eu bien sûr connu son ‘Big One’ au tour 145. Bobby Labonte est parti en tête à queue alors qu’il était au milieu du peloton dans le virage 4. Il est venu percuter Kyle Busch et a ensuite déclenché la réaction en chaîne impliquant au final Robby Gordon, Dave Blaney, Jamie McMurray, Brian Vickers, Hamlin, David Reutimann, David Ragan, Matt Kenseth et Paul Menard.

A noter la course désastreuses de la DEI dont les pilotes vedettes Martin Truex Jr. et Dale Earnhardt Jr. ont tous les deux cassé leur moteur – une habitude cette saison.

Au classement général, Jeff Gordon possède maintenant neuf points d’avance sur Jimmie Johnson suivi par Clint Bowyer et Tony Stewart.

A voir:
Résultats de la course.
Classement de la Nascar Nextel Cup.

sem, venenatis, libero. Praesent nec velit, elementum lectus neque.