Bilan positif pour Stéphan Grégoire à Daytona

Après avoir participé mi-novembre dernier aux premiers essais libres, Stéphan Grégoire a poursuivi sa préparation à sa cinquième participation des Rolex 24. Le Français s’est montré très actif durant ces trois jours. Rappelons que la course des 24 heures de Daytona est la première des trois courses du programme 08 du pilote Vosgien qui vise également une participation aux 500 miles d’Indianapolis et aux 24 heures du Mans.

Stephan a pu commencer à travailler avec ses co-équipiers de l’écurie Fortune Market Racing-BMW au sein de laquelle il participera aux 24 heures de Daytona. Il avait pu rouler avec Matt Plumb au mois de Novembre dernier au volant de la Daytona Prototype équipée d’un moteur BMW et d’un châssis Riley.

Il a pu se familiariser avec le Californien Quentin Wahl et deux Irlandais spécialistes de GT que sont Michael Cullen et Paddy Shovlin. Michael Cullen et Paddy Shovlin courent depuis plusieurs saisons en Ferrari Challenge Trofeo Pirelli pour le compte du team “Rossocorsa”. Michael s’est illustré dans cette série Européenne de Ferrari F430 en gagnant le championnat 2007 alors que Paddy terminait septième de la saison.

L’an passé, Stéphan était engagé par Tony George pour le compte de l’écurie Vision Racing. Lors de l’édition 2007, le Vosgien était au volant d’une DP Porsche-Crawford.

L’acclimatation à la BMW-Riley s’est très bien passée. Stéphan a pris le volant de la voiture No 7 dès la première séance du Vendredi où il signa un encourageant 9ème temps en 1:43.828.

Le lendemain il améliorait ce chrono de près d’une seconde en réalisant la onzième performance de la séance en 1:42.895. Ce chrono était à 1,13 seconde du meilleur temps réalisé par Ryan Briscoe en 1:41.758.

La séance nocturne confirmait la bonne forme de la BMW puisque la voiture frappée du n°7 entrait à nouveau dans le top-10.

Le Dimanche a été consacré à développer la voiture et à essayer différents types de pression sur les pneus Pirelli, le nouveau manufacturier officiel du Grand-Am en 2008.

“Ces trois jours d’essais libres à Daytona nous ont permis de bien développer la BMW-Riley. Je suis satisfait de mon retour en DP où j’ai régulièrement signé des chronos autour de la dixième place, sans monter de trains de pneus neufs. Nous étions régulièrement à une seconde des meilleurs temps faits par les différents champions comme Helio Castroneves ou Jimmie Johnson” déclarait le Français à l’issue des trois journées d’essais.

Stephan a rapidement repris l’avion pour Indianapolis où il doit assister ce Mardi à la grande “rentrée des classes” des pilotes de l’IndyCar Series. Cette réunion est ouverte aux pilotes souhaitant obtenir la licence pour la saison 2008.

dolor. libero lectus adipiscing ut efficitur.