Les réponses de Philippe Chereau et Pat Angeli à VOS questions 3/3

Toutes les questions de cette entrevue ont été posées par un ou des visiteurs du site.

– Que pensez-vous du projet de triplé de Stephan Gregoire: Rolex 24 en Grand-Am, Indy 500, et 24 heures du Mans ?

Pat: Je ne connais pas son programme exact, mais c’est c’est ambitieux ! Ce sera dur toutefois de bien figurer, surtout à Indy.

Phil: C’est très ambitieux. Pour l’avoir rencontré Stéphan est un garçon sympathique et sérieux. J’espère seulement qu’il disposera de bon matériel, et que les teams engagées dans cette aventure avec lui sauront le mettre dans de bonnes conditions.

– Comment expliquez vous le manque de popularité des disciplines américaines en France ?

Pat:La France s’intéresse à la F1, pour les gens l’indy et le champcar se confondent, même si grâce à Bourdais on s’y est un peu intéressé.
Pour les gens, c’est un peu “la sous-f1” !
La Nascar est confidentielle, car des voitures qui tournent sur un ovale pendant 3 heures…….c’est chiant !
Ce n’est tout simplement pas notre culture.

Phil: Je rejoins Pat sur ses réflexions.
De plus, le principe de l’ovale est difficilement vendeur pour les adeptes des grand prix type F1 ou l’endurance, le rallye. Nos courses à nous quoi!
Même si je trouve que pour celui qui se déplace sur place, il n’y a pas mieux qu’un ovale pour suivre une course.
La longueur des courses, Pat a raison : difficile à suivre de bout en bout ( et à commenter parfois aussi!). On a de la chance qu’une chaine française diffuse, sans pubs, les directs de nascar. Un direct: c’est minimum 3h30 d’antenne. La F1 c’est 2h00 max.

– Combien recevez vous de messages durant les directs ?

Pat: oulà ! Je ne sais pas du tout, mais de plus en plus !
A la louche entre 100 et 300 , Philippe en saura peut être plus.
A ce propos, je voudrais assurer à ceux qui doutent de notre “impartialité” que nous ne censurons personne. Simplement on ne peut pas citer tous les messages, et nous avons les infos de la course qui tombent et c’est notre priorité. Cependant nous sommes très attaché à cette interactivité qui fait l’originalité de la chaîne. Continuez !

Phil: oui c’est ça: ou la la. 2.000 selon les organisateurs, 300 à 400 selon la police!

– En quelques années vous êtes devenus des véritables stars et/ou références pour tout ce qui touche les sports mécaniques américains au point de commenter la course de Nascar dans le film Cars de disney. Comme souvent ce succès attire des critiques (jalousies ?), comment vivez vous cela ?

Pat: Nous ne nous prenons pas du tout pour des stars, rassurez vous. Nous allons faire nos courses nous même ! (pas celles de Nascar, les vraies , avec les caddies),
Pour “Cars”, ce fut un honneur et un plaisir (pensez donc, Pixar !), c’est vrai que de s’entendre dans une salle de ciné, ça fait drôle, de plus le film est vraiment bien.
D’autre part je ne sens pas de jalousie à notre égard.
Les critiques sont normales, d’ailleurs vous noterez qu’elles ne sont pas censurées sur le forum d’ABMoteurs.
On ne peut pas faire l’unanimité, mais je peux vous assurer que les messages sont positifs à 90%.
Certains (très minoritaires ) sont justes un peu durs cars ils connaissent la Nascar depuis plus longtemps que nous, et connaissent beaucoup de choses, ce que je ne conteste pas. A ceux là je dis que nous commentons pour eux mais aussi pour ceux qui ont vu 1 ou 2 courses dans leur vie, ou même les nouveaux téléspectateurs, qui arrivent avec Montoya ou Villeneuve. C’est important.
D’autre part, connaître la Nascar est une chose, la faire vivre en direct chaque semaine en est une autre.

Phil: Idem.
Le film ” Cars” a été une opportunité, pas un aboutissement encore moins une consécration. On s’est amusé comme des gosses!
Nous avons beaucoup de chance de faire ce que nous aimons, avec des gens que nous aimons. Nous en sommes conscients. Alors de ce point de vue là, oui : cela peut provoquer des jalousies. Je préférerais de l’envie, je comprendrai plus facilement. La jalousie me dérange et m’exaspère, car les gens jaloux ne sont pas souvent très objectifs.
Nous sommes conscient de la fragilité du succès ( tout est relatif) et de l’instabilité de nos métiers. La critique est toujours la bienvenue, quand elle est constructive. Pat et Moi nous nous remettons en question souvent, chacun veille sur l’autre avec bienveillance et objectivité. Comme Pat l’a dit, nous nous connaissons par coeur et nous sommes, chacun, conscient de nos petits défauts et travers. Cette amitié, cette confiance réciproque est notre garde fou. ( j’ai pas été un peu long là?).


– Un favori pour la saison 2008: Indy / ChampCar / Nascar ?

Pat: Je pense que Hendrick est l’écurie la plus forte, la plus en avance sur la COT qui sera la voiture pour toutes les courses cette année.
Par conséquent, je vois Gordon, qui fera tout pour gagner un 5è titre .

Phil:
Nascar:Gordon ou Johnson ce serait le pronostique de la raison. Comme l’a dit Pat, à cause de l’efficacité du team hendrick, la maîtrise de la COT et leur expérience et leur talent réciproques. Stewart le pronostique du coeur mais la mission impossible également. Il faudra surveiller les pilotes de l’écurie Childress on ne sait jamais.
Indycar: Castroneves, parce qu’il mérite pour l’ensemble de son oeuvre. Plus raisonnablement cela devrait être encore très serré entre Wheldon, Dixon et Kanaan. Allez……..Kanaan ( ah ces brésiliens).
Champ Car: Wilson sans aucun doute avec Newman Haas. Simon Pagenaud a tous mes encouragements, c’est un garçon génial, un bosseur. Il mérite un super volant pour démontrer tout l’étendu de son talent.

– A quand une rencontre avec les fans ?

Pat: Peut être lors de votre soirée du daytona 500 !
Phil: Tous les dimanches soirs de direct, via internet. Sinon quand vous voulez, c’est US-Racing qui invite?

Toute l’équipe d’US-Racing tient à remercier Philippe Chereau et Pat Angeli pour le temps qu’ils nous ont accorder.

> Lire la première partie de cette entrevue.
> Lire la deuxième partie de cette entrevue.

eleifend venenatis elit. Aenean pulvinar ipsum